Boulettes d’aneth

par Darya

IMG_3671

L’aneth, j’en parle beaucoup sur ces pages. Je l’utilise un peu partout et un peu tout le temps : dans mes choux farcis, pour agrémenter de nombreuses salades, il parfume ma recette favorite de falafels (un jour, promis, je la partagerai avec vous). Je l’utilise quand je cuisine russeirakien, iranien, et j’en passe. Lorsque je suis au marché, je ne résiste jamais à l’envie d’en prendre un gros bouquet ; qu’arriverait-il si tout à coup j’en avais besoin et n’en avais pas sous la main ? La frustration serait alors extrême. J’ai donc toujours trop d’aneth dans mon réfrigérateur (et dans mon congélateur), et je finis par ne plus savoir qu’en faire.

Si comme moi, vous avez tendance à trop aimer cette herbe aromatique, et que celle-ci finit par dépérir au fond de votre bac à légumes, ces biscuits sont là pour sauver la situation. J’ai trouvé la recette de ces petites merveilles parfumées dans ma Bible de la cuisine irakienne, Delights from the Garden of Eden de Nawal Nasrallah. Elle s’intitule « kurat al-shibint« , ce qui signifie « boulettes à l’aneth ». Je ne sais pas si elle est particulièrement irakienne, car tout ce qui contient de l’aneth n’est pas nécessairement irakien, mais c’est néanmoins une excellente recette, que j’ai à peine adaptée pour obtenir non pas une soixantaine de boulettes, mais une petite trentaine. Le principal problème de ces boulettes est qu’il est difficile d’y résister ; la première fois que je les ai préparées, elles furent intégralement englouties en l’espace de quelques courtes petites heures ; et nous n’avions même pas d’invités ce jour-là. La deuxième fois, pareil. La troisième, itou. Une fois, je les ai préparées plus grosses que d’habitude, les ai coupées en deux, et en ai fait des bouchées au haddock fumé ; c’était très bon aussi. Aujourd’hui, il me restait les neuf dixièmes d’un bouquet que j’avais entamé pour préparer mon çılbır, et je ne voulais pas qu’il se perde, il était si beau et touffu. Ces petits biscuits sont un apéritif idéal et se servent de préférence tièdes ou froids mais plutôt le jour même ; ils perdent de leur charme le lendemain.

IMG_3605 IMG_3607

Ingrédients (pour une trentaine de boulettes)

– 50 gr. d’huile végétale au goût neutre (ici, de l’huile de tournesol) + 1 c. à soupe pour huiler la plaque
– 50 gr. de beurre
– 125 gr (un pot) de yaourt nature
– Environ 20-25 gr. d’aneth (cela représente environ 1/2 bouquet, ici je l’ai pesé après avoir ôté les plus grosses tiges), lavé, séché et finement haché
– 1 œuf entier + 1 jaune
– 335 gr. de farine T 55
– 1/2 c. à café de sel
– 3/4 c. à café de poudre à lever

– 1 blanc d’œuf pour badigeonner les boulettes

IMG_3610

Recette

– Préchauffer le four à 190°C. Faire fondre le beurre dans une petite casserole. Laisser tiédir.

– Dans un grand bol, fouetter l’huile, le beurre fondu tiède, le yaourt, l’œuf entier, le jaune et l’aneth jusqu’à obtenir un mélange homogène. Dans un autre bol, mélanger la farine, le sel et la poudre à lever. Verser la farine sur le mélange liquide. À l’aide d’une fourchette, mélanger la pâte, puis, lorsqu’elle commence à s’amalgamer, pétrir rapidement à la main jusqu’à former une boule de pâte assez homogène. Laisser reposer environ 10 minutes.

– Huiler légèrement une plaque. Former des boulettes de pâte de la taille d’une grosse noix et les rouler à la main (c’est un peu gras et ça ne doit pas coller). Disposer les boulettes sur la plaque. Délayer le blanc d’œuf restant à la fourchette, puis badigeonner les boulettes à l’aide d’un pinceau.

– Enfourner pour environ 25 minutes, ou jusqu’à ce que le dessus des boulettes soit légèrement doré. Laisser tiédir avant de servir comme biscuit apéritif.

Bon appétit !

IMG_3642

The English-speaking corner

Dill balls

By now, you have probably noticed that I like dill. I use it often, and pretty much on anything: I use it in my stuffed cabbage recipe, I sprinkle it on many of my salads, I use it to flavor my favorite falafel recipe (I promise to share it with you some day). I use it when cooking Russian, Iraqi, or Iranian food. When I am at the market, I never resist the temptation to purchase a bunch; what would happen if I suddenly wanted to use some, and didn’t have any on hand? The frustration would be extreme. As a result, I always have too much dill both in the refrigerator and in the freezer, and I end up not knowing what to do with it.

If you like this aromatic herb as much as I do, and tend to let it rot at the bottom of the vegetable compartment, these biscuits are here to save you. I found the recipe in my Bible of Iraqi food, Nawal Nasrallah’s Delights from the Garden of Eden. She calls them « kurat al-shibint« , which simply means « Dill balls ». I am not sure how Iraqi this recipe is though, after all not everything containing dill is necessarily Iraqi, but it is nevertheless an excellent recipe, which I have adapted just a tiny bit to get about thirty biscuits instead of sixty. Because I must warn you, once you take them out of the oven, it will be impossible for you to stop eating them. The first time I made these flaky biscuits, we ate them literally within minutes, and we didn’t even have any guests over that day. The second time, the same thing happened. The third too. Once, I made slightly bigger biscuits, cut them in half, and served them as bouchées, smeared with a little butter and topped with smoked fish; that worked quite well. Today, I had nine tenths of a bunch of dill left from making çılbır, and I didn’t want it to go bad, so I made them once again. They are an ideal biscuit to serve as a pre-dinner nibble with a glass of wine, and are good both warm and cold, but best on the day they were made. They lose their special je ne sais quoi on the next.

IMG_3601

Ingredients (for about 30 biscuits)

– 1/4 cup (50 gr.) vegetable oil (I used sunflower) + 1 Tbsp for greasing the baking sheet
– 1/4 cup (50 gr.) melted unsalted butter, cooled
– 1/2 cup (125 gr.) plain yoghurt
– A heaping 1/2 cup of dill fronds (about 20-25 gr.), washed, dried, and finely chopped
– 1 whole egg + 1 yolk
– 2 1/4 cups (335 gr.) all purpose flour
– 1/2 tsp salt
– 3/4 tsp baking powder

– 1 egg white, for brushing the biscuits

IMG_3653

Recipe

– Preheat the oven at 190°C (375°F).

– In a large bowl, beat together the oil, melted butter, yoghurt, whole egg, egg yolk, and dill, until you obtain a smooth creamy texture.

– In a separate bowl, stir together the flour, salt, and baking powder. Add the dry mixture to the liquid mixture. Stir, using a fork, and when the dough starts coming together, knead for a minute or two, and shape into a rough ball. Let the dough rest for about 10 minutes.

– Grease a baking sheet. Using your hands, tear away pieces of dough about the size of a large walnut, and roll them in your hands to shape them into balls. The dough will be slightly greasy and should not stick. Place the balls on the baking sheet.

– Stir the egg white with a fork, then brush each biscuit lightly. Bake in the middle of the oven for about 25 minutes, or until the biscuits lightly browned. Let the biscuits cool slightly before serving.

Bon appétit!

IMG_3646 IMG_3659

Publicités