Est-ce bloguable ? Pâtes tièdes « d’avant le retour des beaux jours »

IMG_7095

Certains blogueurs bloguent quotidiennement. D’autres bloguent hebdomadairement. D’autres encore ne bloguent que rarement, selon leur inspiration. Certains documentent leur quotidien, et dans le cas des blogs de cuisine, ils partagent chaque jour la recette d’au moins un de leurs repas, que celui-ci ait été simple ou élaboré, basique ou gastronomique. Ils utilisent leur blog comme carnet de recettes, mais au lieu de stocker dans une grosse boîte des petites fiches cartonnées, c’est sur la Toile que ça se passe. D’autres utilisent plutôt leur blog pour se se fixer des défis, dépasser leurs limites, tant techniques que gustatives. Ils utilisent le Web pour découvrir de nouvelles cuisines, de nouvelles méthodes, de nouveaux ingrédients. Et ils partagent leurs expériences. Ces deux approches ne sont pas exclusives, au contraire.

Lorsque nous mangeons, je pose souvent la question : « est-ce bloguable » ? La plupart du temps, cela arrive lorsqu’une recette me semble trop simple pour être partagée. Mais d’un autre côté, ce sont ces recettes-là qui reflètent le plus fidèlement ma manière de manger et de cuisiner. Alors aujourd’hui, je partage avec vous une « non-recette » toute simple, composée d’ingrédients basiques, une « non-recette » rapide, adaptable, et délicieuse.

J’ai découvert récemment comment préparer mes propres tomates séchées à l’huile, et je peux vous garantir que si vous utilisez des ingrédients de base de qualité, vous n’achèterez plus jamais de tomates séchées du commerce (et si vous le faites, vous regretterez… je plaisante bien sûr, mais c’est quand même infiniment meilleur). La saison des tomates est encore loin (trop loin à mon goût), mais la tomate séchée permet de prendre son mal en patience. Avec un peu de verdure (ici du cresson, mais pourquoi pas de la roquette, de la mizuna, ou encore des pousses diverses et variées), des olives à la grecque et un peu de mozzarella (de bufflonne), ces pâtes ne sont pas sans rappeler les salades de pâtes estivales que l’on sert lors des buffets et déjeuners sur l’herbe. Servies par une belle journée printanière, on s’y croirait presque !

IMG_7077

Ingrédients (pour deux personnes), recette inspirée d’une recette que ma maman tient d’une amie italienne

– Environ 225 gr. de pâtes (ici, des orecchiette, mais j’imagine aussi très bien ce plat avec des fusilli)
– 6 moitiés de tomates séchées à l’huile, égouttées et hachées
– 60 gr. de cresson frais
– Une grosse poignée d’olives noires à la grecque, dénoyautées et hachées
– Une boule de mozzarella de bufflonne (125 gr.), égouttée, séchée, et coupée en cubes
– 2 c. à soupe de pignons de pin
– 4-5 c. à soupe d’huile d’olive
– Piment d’Espelette (facultatif)

IMG_7084

Recette

– Faire griller les pignons dans une petite poêle en remuant souvent. Attention, les pignons brûlent vite. Réserver.

– Ôter les tiges épaisses du cresson, laver les feuilles, bien les sécher, et les placer dans un grand saladier. Ajouter les olives et tomates hachées. Ajouter également les cubes de mozzarella.

– Cuire les pâtes : porter une grande casserole d’eau à ébullition. Saler généreusement. Ajouter les pâtes et cuire jusqu’à ce qu’elles soient al dente. Égoutter puis ajouter immédiatement au saladier. Ajouter l’huile d’olive et mélanger. La chaleur des pâtes va faire fondre un peu la mozzarella et cuire très légèrement le cresson.

– Servir les pâtes tièdes. Parsemer des pignons et d’un peu de piment d’Espelette.

Buon appetito !

IMG_7089

The English-speaking corner

Is this « blogable »? – « Waiting for summer » warm pasta

Some bloggers blog daily. Others blog weekly. Others blog only once in a while, when they feel inspired. Some blog in order to document their daily life, and in the case of food blogs, they share at least one of their meals on a daily basis, whether that meal was simple or elaborate, basic or sophisticated. Those bloggers use their blogs as a recipe notebook, but instead of writing down the recipes in an actual notebook, they do it on the Internet. Others use blogging as a way of challenging and surpassing themselves, both on the level of taste and technique. These bloggers use the Internet to discover new cuisines, new techniques, and new ingredients. And they share the results. These two approaches are not mutually exclusive.

As we sit down to eat, I often ask: « Is this blogable »? Most of the time, I cook things that seem too simple to be worth sharing on the blog. But then, those are the recipes that reflect my way of eating and cooking most accurately. So today, I am sharing one of these « non-recipes », it is simple and calls only for basic ingredients. This non-recipe is quick, versatile, and delicious.

I recently discovered how to make my own sun-dried tomatoes in olive oil, and if you use quality ingredients, there is no way you will ever go back to buying the fake Italian ones in jars that are sold at supermarkets (and I am only half-joking, read the labels; most of them don’t even contain olive oil). Since the season for fresh tomatoes is still quite far off, we patiently wait and enjoy our sun-dried tomatoes. With some greens (here I used watercress, but you could use arugula, mizuna, baby spinach or other tender greens), Greek-style olives, and quality (buffalo) mozzarella, this pasta will remind you of the pasta salads which are served at summer potlucks and picnics. If you serve it on a nice and sunny pre-spring day, you might almost believe summer is here already.

IMG_7071

Ingredients (for 2), recipe inspired by a recipe my mother got from an Italian friend

– 225 gr pasta (8 oz.), here I used orecchiette, but other kinds such as fusilli, would also be great
– 6 halves of good-quality sun-dried tomatoes, drained and chopped
– A large handful of good-quality Greek-style black olives, pitted and chopped
– About 60 gr (2 oz) fresh watercress
– A ball of buffalo mozzarella (125 gr/4,5 oz), drained, patted dry, and cubed
– 2 Tbsp pine nuts
– 4-5 Tbsp olive oil
Optional: a sprinkle of Espelette pepper flakes (or another mild variety of red pepper flakes)

IMG_7082

Recipe

– In a small pan, toast the pine nuts over medium heat, stirring often. Do not walk away, pine nuts burn quickly. Set aside.

– Remove the thick stems from the watercress. Wash and dry the leaves. Put the watercress in a large salad bowl. Add the chopped tomatoes and olives. Add the cubed mozzarella.

– Cook the pasta: bringa large pot of water to a boil. Add a generous amount of salt. Add the pasta, and cook until al dente. Drain, and add immediately to the salad bowl. Add the olive oil, and stir all the ingredients together. The heat of the pasta will slightly melt the mozzarella and wilt the watercress.

– Serve warm, sprinkled with toasted pine nuts and a little red pepper flakes.

Bon appétit!

IMG_7092