Oyakodon {Bol de riz, poulet, œuf}

P1060780

Bonne année à tous ! Le temps vole, et cela fait un mois que je n’ai pas publié de recette ici. La période de Noël a été sucrée cette année, très sucrée, trop sucrée. Maintenant que tous les biscuits, pâtes de fruits, et autres gourmandises sont terminées et la galette des rois reportée à 2019, je reviens en ce début d’année à des plats simples, rapides mais néanmoins gourmands (sinon, ce n’est pas la peine).

Je mange presque toujours seule le midi, et je savoure ce moment de solitude au milieu de journées où je côtoie de plus en plus de monde (ceci n’est pas une plainte, j’adore ce que je fais !). Je mets de la musique ou je bouquine, et j’aime prendre le temps de me préparer quelque chose de bon. Comme je n’ai que peu de temps, je suis souvent tentée de me tourner vers les mêmes plats (pâtes aux légumes, omelettes, salades-repas, restes réchauffés).

P1060786

J’aimerais varier un peu plus les plaisirs en ce début d’année, et c’est ainsi que j’ai testé pour la première fois ce plat japonais, dont le nom Oyakodon, signifie « bol de parents et enfants », puisqu’il s’agit de manger du poulet (oya, le parent) avec de l’œuf (ko, l’enfant). Si cette image vous choque, appelez ce plat « oyakodon », un nom doux et mélodieux qui ne laisse pas soupçonner ce qui se cache derrière. Il s’agit d’une forme très simple de Donburi, à savoir un bol de riz garni. Habituellement, les Donburi comprennent de nombreuses garnitures plus ou moins élaborées, mais ici, seuls quelques ingrédients sont nécessaires : de l’oignon, du poulet, de l’œuf et un assaisonnement parfumé. C’est vraiment un plat pour tous les jours. Si vous avez déjà tous les condiments (et vous devriez !), ce plat ne demande qu’une dizaine de minutes de préparation, aucune technique ni savoir-faire particulier, mais il est plein de saveurs, nourrissant et léger. J’en referai, et souvent même.

P1060757.JPG

Ingrédients (pour un bol)

– 80 à 100 gr de riz japonais (j’ai utilisé du très bon riz koshihikari)
– Une pincée de sel

– 1/2 oignon, pelé et détaillé en fines demi-lunes
– 80 à 100 gr de chair de poulet (normalement des hauts de cuisse désossés), coupée en morceaux de la taille d’une bouchée
– 1 gros œuf

Sauce
– 60 à 80 ml de bouillon de poulet (traditionnellement, du dashi, bouillon japonais que je n’avais pas sous la main)
– 1 c. à soupe de saké
– 1 c. à soupe de mirin
– 1 c. à soupe de sauce soja (ou tamari, pour les glutenophobes)
– 3/4 c. à café de sucre de canne en poudre

Garnitures
– Le vert détaillé en rondelles d’un oignon de printemps ou cébette (je n’ai pas tout utilisé)
– Quelques feuilles de coriandre fraîche, lavées et séchées
– Du shichimi togarashi (mélange épicé japonais) ou paillettes de piment d’Espelette
– Une belle pincée de graines de sésame noir

P1060756

P1060767

Recette

– Préparer le riz : dans une petite casserole, verser le riz. Ajouter une pincée de sel et 180 à 200 ml d’eau froide. Porter à ébullition, baisser le feu, couvrir, et cuire 10 minutes. Laisser reposer hors du feu, couvert, jusqu’au moment de servir.

– Pendant que le riz cuit, déposer dans une petite poêle le poulet découpé en morceaux et l’oignon émincé. Mélanger tous les ingrédients de la sauce pour y dissoudre le sucre. Verser le mélange sur le poulet. Porter à ébullition, puis baisser le feu, couvrir, et cuire environ 5 minutes, jusqu’à ce que le poulet soit cuit.

– Battre l’œuf en omelette et le verser sur le poulet. Laisser cuire quelques minutes, à découvert, jusqu’à ce que l’œuf soit cuit, mais encore légèrement baveux. Ajouter un peu de vert d’oignon en fin de cuisson.

– Aérer le riz avec des baguettes, et le déposer dans un bol. Verser dessus le mélange d’œuf et de poulet, puis le restant de sauce. Assaisonner avec encore du vert d’oignon, du shichimi togarashi, de la coriandre fraîche et une pincée de graines de sésame noir. Servir sans tarder.

Bon appétit !

P1060778

P1060788

The English-speaking corner

Oyakodon {Rice Bowl with chicken and eggs}

Happy New Year! Time flies, and a month has gone by without my sharing any new recipe. Christmas time this year was sweet, very sweet, I can even go as far as saying it was a bit too sweet. Now that all the cookies, fruit jellies, and other treats have been eaten, and King’s Cake postponed to 2019, I am back in my kitchen making simple, quick, and yet delicious meals.

Most days, I have lunch on my own, and I truly savor this moment of solitude in the middle of days where I face more and more people (not complaining! I love my job!). I play some music or read a book, and make a point of always cooking something. As I usually have little time, I often turn to the same old recipes (pasta with vegetables, omelettes, large meal-salads, and reheated leftovers).

The truth is, I would like to vary these meals a bit this year, and that is how I decided to try this simple Japanese dish called Oyakodon, which means « parents and children bowl ». Oya means parent (chicken), Ko means children (the egg). If this sounds shocking, just call the dish oyakodon; it is a pretty, melodious name, and you’d never suspect what really hides behind it. It is considered a Donburi, which designates a bowl of rice topped with various garnishes. Donburi can be more or less elaborate, but in this case, only a few ingredients are necessary: onion, chicken, egg, and the fragrant seasonings. It is a dish for « every day ». If you already have all the condiments (and you should !), it takes only about ten minutes to make, and requires no special method or knowledge. It is full of flavor, filling, and yet light. I’ll be making it again, and often.

P1060763.JPG

Ingrédients (for one bowl)

– 80 to 100 gr (about 3 oz) Japanese rice ; I used an excellent Koshihikari sushi rice
– A pinch of salt

– 1/2 an onion, peeled, and cut into thin half moons
– 80 to 100 gr (about 3 oz) of chicken (for better texture and flavor, use deboned thigh meat), cut into bite size pieces
– 1 large egg

Sauce
– 60 to 80 ml (between 1/4 cup and 1/3 cup) chicken broth (normally dashi is used, but I didn’t have any on hand)
– 1 Tbsp sake
– 1 Tbsp mirin
– 1 Tbsp soy sauce (or tamari, for glutenophobes out there)
– 3/4 tsp sugar

Garnishes
– Thinly sliced green of a spring onion (I didn’t use the whole thing)
– A few leaves of fresh cilantro, washed and dried
– Shichimi togarashi (a Japanese spice mix) or pepper flakes (such as Espelette)
– A generous pinch of black sesame seeds

P1060753

P1060760

Recipe

– Make the rice: pour the rice into a small pan. Add a pinch of salt and between 180 and 200 ml cold water (about 6-6.7 fl. oz.). Bring to the boil, lower the heat, cover, and steam for 10 minutes. Set aside, still covered, until ready to serve.

– While the rice is cooking, place the chicken pieces and sliced onions in a small frying pan. Stir together the sauce ingredients, to dissolve the sugar. Pour over the chicken and onions. Bring the sauce to the boil, lower the heat, cover, and cook for about 5 minutes, or until the chicken is done.

– Beat the egg, and pour it over the chicken. Cook, uncovered, for a few minutes, until the egg is set but still slightly runny in the middle. Add a little onion greens for the last minute of cooking.

– Fluff up the rice using chopsticks, and transfer to a bowl. Top with the chicken and egg mixture, and pour the remaining sauce on top. Add more onion greens, sprinkle with shichimi togarashi, fresh cilantro, and a pinch or two of black sesame seeds. Serve immediately!

Bon appétit !

P1060794

P1060793

Publicités