Cranachan {Dessert écossais aux fruits rouges}

IMG_8346

Aujourd’hui, je fête avec vous mon anniversaire. Je suis retournée à la cueillette, où les framboises sont enfin là en nombre, et je suis revenue avec de quoi faire un gâteau pour mes collègues. Mais j’avais encore largement de quoi faire un cranachan, un dessert écossais que j’avais déjà préparé il y a quelque temps avec des framboises surgelées, et que je m’étais promis de perfectionner (je l’avais un peu raté) afin de le partager avec vous. Cela tombe bien qu’il y ait quelque chose à fêter !

IMG_8337

Le cranachan traditionnel se prépare avec des fruits rouges macérés dans du whisky, de la crème fouettée avec du cream crowdie (une sorte de cottage cheese), et des flocons d’avoine sucrés. J’ai fait avec les moyens du bord. En l’absence de tout autre alcool qu’une antique bouteille de pastis que je n’utilise qu’une fois tous les trois ans pour faire une sauce aux champignons et d’un bocal de crème de cassis préparé par la grand-mère d’une amie avec les baies du jardin, mon choix s’est évidemment porté sur la crème de cassis. Le résultat est subtil, mais se marie à merveille avec les framboises et groseilles de la ferme. Et le cream crowdie demeurant introuvable dans nos contrées flamandes, je me suis contentée d’une très grasse et épaisse crème fleurette. Le résultat est un peu riche, fruité et les flocons d’avoine, poêlés avec du sucre, croustillent sous la dent de manière on ne peut plus agréable (vous en aurez d’ailleurs assez pour en parsemer vos yaourts, glaces, et autres porridges crémeux). C’est un dessert simple et rustique, mais délicieux lorsque les fruits sont à l’apogée de leur maturité.

IMG_8327

Ingrédients (pour 4 personnes)

– 150 gr. de framboises
– 50 gr. de groseilles
– 1 c. à soupe rase de sucre blond de canne
– 2 c. à soupe de crème de cassis
– 75 gr. de gros flocons d’avoine
– 40 gr. de sucre de canne complet
– 250 ml de crème fleurette bien froide
– Graines d’une gousse de vanille

IMG_8342

Recette

– Rincer rapidement les fruits, équeuter les groseilles, et les laisser sécher. Dans un bol, mélanger délicatement les fruits avec le sucre de canne blond et la crème de cassis. Laisser macérer environ 30 minutes à température ambiante.

– Dans une poêle, verser les flocons d’avoine et le sucre. Mélanger à feu moyen-fort, jusqu’à ce que les flocons aient légèrement doré et que le sucre ait suffisamment fondu pour se coller aux flocons. Transférer dans un bol et laisser refroidir.

– Dans un bol (préalablement passé au réfrigérateur), mélanger la crème bien froide avec les graines de vanille. Fouetter jusqu’à ce que le mélange forme des pics mous. Mélanger délicatement à la spatule la crème, avec la moitié des flocons et les 2/3 des fruits. Mettre au réfrigérateur jusqu’au moment de servir (ou au moins une petite heure).

– Servir la crème dans des verrines (je n’en ai pas) ou des petits bols, parsemée du reste de fruits et de quelques pincées de flocons d’avoine sucrés.

Bon appétit !

IMG_8343

IMG_8350

The English-speaking corner

A slightly improvised Scottish cranachan

Today is my birthday, and I want to celebrate with you, my readers. I went back to the farm, and this time, there were tons of raspberries, and I brought back a large punnet to make a birthday cake to bring to work. The amount I brought back was quite enough to make several other desserts, one of which was this cranachan, a Scottish treat which I tried a while back using frozen raspberries, and which I promised myself I would perfect (that first time it didn’t turn out too well) in order to share with you. It is a good thing there is something to celebrate today!

IMG_8324

Traditional cranachan is made using berries soaked in whisky, whipped cream with cream crowdie (a kind of cottage cheese), and sweetened toasted oatmeal. I made do with what I had on hand. It turned out I had no real booze at home, except for an ancient bottle of pastis which I only use when making a creamy mushroom sauce once every three years, and a jar of home-made cassis liqueur, which a friend’s grandma made with the berries from her garden; I obviously chose the latter. The result was subtle, but worked quite well with the raspberries and red currants I had picked at the farm. As cream crowdie is nowhere to be found in this part of the world, I opted for a very thick and creamy organic double cream. The cranachan turned out to be quite riche, with bursts of juicy fruit at every bite, and a delightful crunch from the toasted oatmeal (you will have leftovers of the oatmeal; use it on yogurts, ice creams, and creamy porridge). This is a simple and rustic dessert, but so good when summer berries are at the peak of their ripeness.

IMG_8328

Ingredients (serves 4)

– 150 gr. (about 5-5,5 oz) fresh raspberries
– 50 gr. (about one handful, 1,8 oz) red currants
– 1 level Tbsp sugar
– 2 Tbsp cassis liqueur (crème de cassis)
– 75 gr. (2,6 oz) oatmeal
– 40 gr. (1,4 oz) raw sugar (or brown sugar)
– 250 ml (a bit less than 1 cup) chilled double cream
– Seeds of one vanilla pod

IMG_8341

Recipe

– Quickly rinse the fruit, remove any stems, and let it dry. In a bowl, delicately stir together the fruit, sugar, and liqueur. Let the fruit sit at room temperature for about 30 minutes.

– In a pan, stir together the oatmeal and sugar over medium-high heat. Stir until lightly toasted, and the sugar has stuck to the oatmeal. Transfer to a bowl, and let cool.

– In a chilled bowl, stir together the cream and vanilla seeds. Whip until the cream forms soft peaks. Using a spatula, gently stir in 2/3 of the fruit and about half the oatmeal. Refrigerate for at least an hour before serving.

– Serve, topped with the remaining fruit and a few pinches of extra oatmeal.

Bon appétit !

IMG_8345 IMG_8347 IMG_8352