Clafoutis aux cerises et amandes (en poudre, en lait, en beurre et en extrait)

IMG_8099

Entre la chaleur, l’envie de profiter de l’été, le travail et mes activités diverses et variées, j’ai quelque peu déserté ma cuisine. En même temps, il a fait trop chaud pour cuisiner ces derniers jours. Nous avons donc mangé beaucoup de crudités, savouré les premières tomates de la saison, et par mesure d’économie de gestes superflus, nous nous sommes contentés de rillettes de sardines improvisées et de salade de courgettes crues. Aujourd’hui, le temps était à l’orage, même si à l’heure où je vous écris, le soleil a fait son apparition, me faisant regretter de ne pas avoir gardé une part de clafoutis pour une photo plus lumineuse.

La lumière quelque peu ombrageuse de mes photos m’a fait hésiter à partager cette recette avec vous, mais ce « clafoutis » qui n’est pas sans me rappeler le flan par sa texture vaut pourtant la peine qu’on en parle et que sa recette circule sur la toile. Sans œufs, sans lait, sans beurre et sans farine, il n’en est pas moins exquis, à condition d’avoir sous la main des cerises dignes de ce nom. La saison des cerises est fugitive, c’est donc le moment d’en profiter. Ces cerises-ci sont du coin, elles sont noires, juteuses et sucrées à souhait. J’ai opté pour un clafoutis au goût prononcé d’amandes, puisque l’appareil est fait de lait d’amandes maison, de poudre d’amandes, de purée d’amandes blanches, et de quelques gouttes d’extrait d’amandes, facultatives, mais ô combien délicieuses (pour le Grand c’était de trop, pour moi, c’était parfait). Ce clafoutis se sert après réfrigération, et la quantité de cerises (avec leurs noyaux) fait qu’il n’est pas aisé de le découper en belles parts égales, mais qu’importe, il est excellent, et la recette de l’appareil peut être conservée pour accompagner d’autres fruits d’été, qu’il s’agisse de fruits rouges ou de fruits à noyaux.

IMG_8052

Ingrédients (pour 4 parts) ; recette inspirée par celle de Sainbiosis, en divisant les quantités par deux

– 325 gr. de cerises
– 1 c. à café d’huile de coco pour huiler le moule
– 50 gr. de poudre d’amandes
– 25 gr. de fécule de maïs
– 50 gr. de sucre de canne complet
– 250 ml de lait d’amandes (maison, dans mon cas)
– 1 grosse c. à soupe de purée d’amandes blanches
– Quelques gouttes d’extrait d’amandes amères (facultatif, mais tellement bon)

– Du sucre glace, pour poudrer le clafoutis au moment de servir

IMG_8069

Recette

– Préchauffer le four à 180°C. Laver et équeuter les cerises, les sécher, puis les disposer dans un plat huilé ; elles ne doivent pas se chevaucher (Mon plat fait environ 20 cm de diamètre).

– Dans un bol, mélanger la poudre d’amandes, la fécule et le sucre. Verser le lait tout en fouettant, jusqu’à obtenir un mélange lisse et sans grumeaux. Ajouter la purée d’amandes et l’extrait d’amandes, et mélanger de nouveau, pour obtenir un mélange homogène. Verser sur les cerises.

– Enfourner pour environ 30-35 minutes, et laisser refroidir (le clafoutis se raffermira en tiédissant). Une fois à température ambiante, réfrigérer jusqu’au moment de servir.

– Poudrer de sucre glace et servir.

Bon appétit !

IMG_8105

IMG_8053

The English-speaking corner

Cherry clafoutis, flavored with almond milk, meal, butter, and extract

Between the sweltering heat, the wish to make the most of the summer weather, work, and my other activities, I have somewhat deserted my kitchen. In any case, it was too hot to cook these past few days. We have mostly been eating plain, raw vegetables, savoring the first of the season tomatoes, and to avoid moving too much, the most I could make was improvised sardine rillettes and raw zucchini salads. Today the weather was slightly cooler, and a storm even broke out, so I turned on the oven and made this otherwise effortless cherry clafoutis. As I am writing, the sun is out, making me regret not having saved a portion of clafoutis for a more sun-bathed photograph.

I hope you will forgive the gloominess of the pictures when you see the recipe for this clafoutis, the texture of which is also somewhat reminiscent of a flan; I think it is well worth trying, and spreading around the blogosphere. This egg free, milk free, butter free, and flour free recipe is quite exquisite, as long as you can get your hands on decent cherries. Cherry season is short, so it is now or never. These cherries are local, almost black, juicy, and sweet. Cherries are especially delicious with almonds, so the batter was exclusively made with almond-based ingredients: home-made almond milk, almond meal, and blanched almond butter, as well as a few drops of almond extract, which is optional, but really good (P. thought it was a bit too much, but I didn’t). This clafoutis must be eaten after sitting in the refrigerator for a while, and the quantity of cherries will make it difficult to serve it in pretty, even slices, but it is worth trying. And do keep the batter recipe to pour over other fruit, such as raspberries, strawberries, blackberries, or stone-fruit.

IMG_8061

Ingredients (serves 4), recipe from Sainbiosis

– 325 gr (11,5 oz) cherries
– 1 tsp coconut oil, for oiling the pan
– 50 gr (1,7 oz) almond meal
– 25 gr (0,8 oz) cornstarch
– 50 gr (1,7 oz) raw sugar
– 250 ml (1 cup) almond milk
– 1 heaping Tbsp almond butter
– A few drops of almond extract (optional)

– Icing sugar, for dusting the clafoutis

IMG_8100

Recipe

– Preheat the oven at 180°C (355°F). Wash the cherries, remove the stem, but do not remove the pits. Dry them, then place in an oiled oven-proof pan; they should not overlap (my pan has a diameter of 20 cm/7,8 inches).

– In a bowl, stir together the almond meal, cornstarch, and sugar. Gradually pour in the milk while whisking, in order to obtain a smooth batter. Add the almond butter and extract (if using), and stir again. Pour over the cherries.

– Bake for 30-35 minutes, then let cool (the clafoutis will become firmer as it cools). Once at room temperature, refrigerate, until ready to serve.

– Dust with icing sugar just before serving.

Bon appétit!

IMG_8075