Porridge salé {et comment varier son alimentation}

P1060937.JPG

Parfois, il ne faut pas grand chose pour varier son alimentation. On n’est pas obligé de toujours préparer des choses radicalement différentes, on peu aussi procéder par petites touches : utiliser des épices variées, changer de sauce, remplacer un ingrédient par un autre, et même si cela reste parfois minime, on apprécie tout de même son repas comme quelque chose de nouveau.

Par exemple, la semaine dernière j’ai bénéficié d’une grosse promotion sur les shiitake frais, et je me suis retrouvée à en mettre un peu partout : j’ai fait des mini-quiches poireaux, shiitake, gruyère pour mes collègues ; j’ai fait des pâtes kale, poireaux, shiitake à la crème pour un de mes midis à la maison ; j’ai préparé du riz sauté asiatique avec un mélange oignons, shiitake, kale et œufs brouillés à partager avec ma collègue. Et pour finir, je me suis préparé un porridge salé pour le petit déjeuner, avec des shiitake, des oignons verts, des épinards et un magnifique œuf poché pour couronner le tout. Tous ces repas étaient simples, rapides, et avaient bien des points communs. Pourtant, je n’ai jamais eu le sentiment de manger à chaque fois la même chose.

P1060929.JPG

Le porridge salé est en passe de devenir mon nouveau petit déjeuner préféré du weekend (après les pancakes). C’est simple, digeste, et variable à l’infini. La première fois que j’en ai préparé, ma photo a suscité beaucoup d’intérêt sur Instagram ; j’y avais simplement mis un peu de parmesan, du zaatar, et un bel œuf poché (je n’imagine pas un petit déjeuner salé sans œuf poché). Cette fois-ci, j’ai préparé quelque chose de plus « bloguable », même si franchement, vu la simplicité du procédé, je ne sais pas si je peux même me permettre de parler de « recette ». Pour les variantes qui me viennent à l’esprit au moment où je tape ce texte, on peut imaginer quelque chose de plus British, avec du bacon et du cheddar râpé ; quelque chose de plus scandinave, avec du saumon fumé et des pluches d’aneth ; ou quelque chose de plus italien, avec des tomates cerises et du basilic. Cette version d’inspiration asiatique m’a rappelé ma recette du Congee, une bouillie de riz que l’on peut agrémenter selon ses envies (et ce qui traîne au frigo). En fait, avec un peu d’imagination et l’envie de goûter des choses nouvelles, on varie assez facilement son alimentation, et on évite ainsi de sombrer dans la routine et la lassitude.

P1060932.JPG

Ingrédients (pour 1 personne), à préparer en écoutant Shirley Yamaguchi

Pour le porridge
40 à 50 gr de petits flocons d’avoine
– Environ 300 à 350 ml d’eau
– Une pincée de sel
– Une grosse poignée de pousses d’épinards (ou d’épinards lavés et hachés)
– 1 c. à café de miso blanc (plus s’il est doux)

Pour la garniture
– Un filet d’huile végétale (tournesol, pépins de raisin)
– 3 champignons (ici, des shiitake), nettoyés et coupés en petits morceaux
– 1 oignon de printemps, partie verte séparée de la partie blanche et vert clair
– Un filet de sauce soja
– Des graines de sésame
– Du piment d’Espelette
– Une pincée de sel

Pour l’œuf
1 œuf bien frais
– Un trait de vinaigre de cidre pour la cuisson

P1060925.JPG

Recette

– Pour l’œuf poché : Remplir une casserole d’eau et la mettre à bouillir.

– Prélever une cuiller à soupe d’eau de la quantité préconisée et y dissoudre le miso. Dans une petite casserole, mélanger les flocons d’avoine, l’eau et une pincée de sel. Porter à frémissements et cuire à feu doux en remuant souvent jusqu’à ce que le mélange épaississe (environ 5 minutes). Ajouter les épinards, mélanger et couper le feu.

– En même temps, faire chauffer l’huile dans une petite poêle. Y ajouter les champignons coupés en dés, et les faire revenir à feu moyen-vif jusqu’à ce qu’ils colorent. Ajouter le blanc des oignons une minute avant la fin de cuisson. Réserver.

– Quand l’eau pour l’œuf bout, y verser un trait de vinaigre, baisser le feu, et y ajouter l’œuf préalablement cassé dans un ramequin. Tenir le ramequin juste au niveau de l’eau. Baisser le feu au minimum, couvrir, et cuire l’œuf environ 4 minutes. L’égoutter délicatement à l’aide d’une écumoire.

– Juste avant de servir, ajouter l’eau mélangée au miso au porridge, et remettre une ou deux minutes sur le feu pour incorporer le liquide.

– Servir immédiatement, en versant le porridge aux épinards dans un bol. Ajouter l’œuf poché, les champignons, parsemer de vert d’oignons, de graines de sésame, de piment d’Espelette, d’une pincée de sel et d’un trait de sauce soja.

Bon appétit !

P1060934

P1060938

The English-speaking corner

Savory oatmeal, and two words on how to introduce variety into your cooking

It doesn’t take much to have a varied diet. You don’t always have to cook radically different meals, you can also introduce variety by making small changes: vary the spices, try a new sauce, replace one ingredient with another, and even if the change is sometimes barely noticeable, it might be enough to make you appreciate your meal as something completely new.

For example, last week, there was a huge discount on local, very fresh shiitake mushrooms, and I had to figure out how to use this large amount. I ended up using them everywhere: I made mini-quiches with shiitake, leeks, and Gruyère for my colleagues; I used them with leeks, kale, and cream for one of my weekday lunches; I made fried rice with a mixture of onions, shiitake, kale, and scrambled eggs. And I ended up making this savory porridge for breakfast, with shiitake, spring onions, spinach, and a lovely poached egg. All of these meals were simple, quick, and had ingredients in common. And yet, I never had the feeling that I was eating the same thing twice.

Savory oatmeal might well become my new weekend favorite (after pancakes). It is simple, light on the stomach, and the variations are endless. The first time I tried savory oatmeal, my picture on Instagram brought me quite enthusiastic reactions; I had just added some parmesan, zaatar, and a poached egg on top (I can’t imagine a savory breakfast without a poached egg). This time, I made something more « blogable », even though, frankly, the process is so simple I am not sure it can even qualify as a recipe. As to possible variations, here is what has come to my mind as I was typing this text: something British, with crumbled bacon and grated cheddar; something more Scandinavian, with smoked salmon and dill fronds; or something more Italian, with cherry tomatoes and basil. Today’s version is Asian-inspired, and it immediately reminded me of my recipe for Congee, a kind of thick rice porridge, which can be topped with all sorts of goodies. In fact, with just a little imagination, and the will to try something new, you can easily vary your diet, and avoid sinking into boredom and routine.

P1060933

Ingredients (serves 1 large portion): make this while listening to the lovely Shirley Yamaguchi

For the oatmeal
– 1/2 cup small oat flakes
– 1½ to 1¾ cups water
– A pinch of salt
– A large handful of washed baby spinach (or large leaves, washed and chopped)
– A large tsp white miso (more if it is very mild)

For the toppings
– A dash of vegetable oil (sunflower or grape seed)
– 3 mushrooms (shiitake here), cleaned, and cut into small pieces
– 1 scallion, green separated from white and light green part
– A dash of soy sauce
– Sesame seeds
– Espelette pepper (or any other mild pepper flakes)
– A pinch of salt

For the poached egg
– 1 fresh egg
– A dash of vinegar for poaching

P1060930.JPG

Recipe

– For the egg: Bring a pot of water to the boil.

– For the oatmeal: take one tablespoon of the water, and stir it together with the miso. Set aside. Stir together the oatmeal with the remaining water; add a pinch of salt. Bring to a simmer, then cook on low heat, stirring often, until the oatmeal thickens (about 5 minutes). Add the spinach, stir, and remove from the heat.

– At the same time, heat a dash of oil in a small pan. Add the mushrooms, and fry over medium-high heat until lightly browned on all sides. Add the white and light green parts of the onion about a minute before the mushrooms are done. Set aside.

– When the water for the egg is boiling, add a dash of vinegar, lower the heat, and add the egg, which should first be broken into a small ramekin. Hold the rameking just above the water as you add the egg. Then lower the heat to the minimum, cover, and cook for about 4 minutes. Delicately remove, using a slotted spoon.

– Just before serving, add the remaining tablespoon of miso-water to the oatmeal, and reheat while stirring for a minute or two.

– Serve immediately, pouring the spinach oatmeal in a bowl. Add the egg, the toppings, a sprinkle of onion greens, sesame seeds, Espelette pepper, a pinch of salt, and a dash of soy sauce.

Bon appétit !

P1060940.JPG

 

Publicités