Soupe géorgienne aux cerises {Chrianteli}

par Darya

P1050512

P1050482.JPG

La cerise n’est pas mon fruit préféré. J’aime assez la manger directement cueillie sur l’arbre, et si j’apprécie un bon clafoutis de temps en temps, ce n’est pas tout de même pas le fruit qui me fait le plus rêver en cette période estivale. Mais… MAIS… j’aime beaucoup la cerise dans des plats salés, dans une salade de riz, en sauce pour accompagner un magret de canard ou encore dans une petite soupe froide, comme cette soupe géorgienne appelée Chrianteli (prononcez tchriantéli). Cette soupe est une belle découverte côté saveurs, le fruité de la soupe se mariant fort bien avec ses petites garnitures croquantes (la noix, le concombre) et parfumées (les herbes, la cébette). Même le Grand a été convaincu malgré quelques réticences initiales tout à fait compréhensibles. Encore une fois, la recette est simple, rapide et originale ; dépêchez-vous de la tester avant que les cerises ne disparaissent des étals (c’est imminent).

Comme souvent dans la cuisine géorgienne, on fait appel aux herbes fraîches et aux noix pour donner du caractère et de la consistance à ce plat, mais les cerises mixées avec une pointe de sel, d’ail et d’herbes fraîches représentent véritablement une base fruitée mais peu sucrée hors du commun. En fait, la première fois que je l’ai préparée, je me suis fait la réflexion que je n’aurais peut-être pas deviné qu’il s’agissait de cerises si l’on m’avait bandé les yeux avant de m’y faire goûter. Cette fois-ci, mes cerises étaient plus charnues et plus sucrées, le résultat était donc un peu plus fruité ; mais toujours pas trop sucré ! Je ne peux que vous conseiller de préparer vous-même cette soupe afin de vous faire votre propre idée.

P1050486.JPG

Ingrédients (pour deux personnes), recette inspirée par The Georgian Feast, de Darra Goldstein

– 500 gr. de cerises, rincées
– 1/2 gousse d’ail épluchée et écrasée
– 3 brins d’aneth
– 3 brins de coriandre
– Deux belles pincées de sel

Pour la garniture
Des noix (une poignée), grossièrement hachées
– Du concombre, coupé en petits dés
– Une cébette bien fraîche, finement émincée
– Quelques brins de coriandre et aneth supplémentaires
– Quelques pincées de piment d’Espelette ou d’Alep

P1050491P1050498

Recette

– Dénoyauter les cerises et les placer dans le bol d’un blender. Ajouter l’ail et les herbes. Mixer jusqu’à obtention d’une purée épaisse. Garder au réfrigérateur jusqu’au moment de servir et bien remélanger pour homogénéiser avant de verser dans des bols.

– Préparer les garnitures : hacher les noix, couper le concombre en dés, émincer la cébette, effeuiller les herbes. Garnir les bols de soupe de ces différentes garnitures. Ajouter quelques pincées de piment en paillettes. Servir immédiatement.

Bon appétit !

P1050518P1050520

The English-speaking corner

Savory Georgian soup with cherries {Chrianteli}

Cherries are not my favorite fruit. I do like to eat freshly picked cherries, and I do enjoy a good clafoutis now and then, but it is certainly not my favorite summer fruit. But… BUT… I love cherries in savory recipes, such as a rice salad, as a sauce to go with duck breast, and in this wonderful Georgian soup called Chrianteli (pronounce tchree-ant-telli). This combination was quite a discovery for me; the fruity soup goes so well with the pleasant crunch of the cucumber and walnuts, and the fragrances of the fresh herbs and spring onion. Even The Tall One, who had his (understandable) doubts, thought this soup was really good. It is simple, quick, and original. But you should hurry if you want to make it this summer, as the season for cherries is nearly over.

As often in Georgian cuisine, fresh herbs and walnuts are used to give character and depth to this dish, and the cherries – blended with garlic, salt, and fresh herbs, yield quite a unique and extraordinary mixture. The first time I made it, I even thought that had I been blindfolded and given this soup to taste, I might not have guessed it was made with cherries. This time my cherries were sweeter and fleshier, and the result was a bit more fruity, but still not too sweet. I hope I’ve managed to pique your curiosity, and that you will make this soup to make your own opinion of it!

P1050490

Ingredients (serves 2), recipe from The Georgian Feast, by Darra Goldstein

– 500 gr (1.1 lb) sweet cherries, rinsed
– 1/2 a garlic clove, peeled and crushed
– 3 sprigs dill
– 3 sprigs cilantro
– 2 generous pinches of salt

For garnishing
– A handful of walnuts, roughly chopped
– Some cucumber, diced
– A scallion, thinly sliced
– A few sprigs of dill and cilantro, leaves removed from the stems
– A few pinches of Espelette or Aleppo pepper flakes

P1050508.JPG

Recipe

– Pit the cherries, and place in a blender. Add half a garlic clove and the herbs. Blend thoroughly until you obtain a thick, uniform soup. Refrigerate until ready to serve, and give it a good stir before pouring into bowls.

– Prepare the garnishes: chop the walnuts, dice the cucumber, thinly slice the scallion, remove the leaves from their stems. Garnish the soup with a little of each. Sprinkle with some pepper flakes. Serve immediately.

Bon appétit!

P1050511.JPG

Publicités