Sans préambule

par Darya

Je débute cette aventure sans préambule. Par un coulant au chocolat. Les débuts se fêtent, et il me semble que rien n’est plus festif qu’un dessert chocolaté. Ne me fiant pas à mon inventivité, je me suis tournée – comme souvent – vers la recette d’une autre, que je n’ai modifiée que pour le type de sucre, puisque j’ai remplacé le sucre muscovado par de la vergeoise blonde.

Recette du « Coulant au chocolat » (pour 2-3 ramequins selon la taille) adaptée de : La Tartine Gourmande

Ingrédients

-  75 gr. de chocolat noir à 70% de cacao
-  2 c. à soupe de tahin (purée de sésame)
-  2 œufs (à température ambiante)
-  30 gr. de vergeoise blonde
-  une pincée de sel
-  1 c. à soupe de farine (La Tartine Gourmande étant un blog « sans gluten », son auteur propose d’utiliser de la farine de millet, mais dans le cas présent, elle peut être remplacée par de la farine de blé)
-  3 carrés de chocolat blanc (ou autre, selon le goût que vous souhaitez donner au cœur de votre coulant)
-  Quelques pincées de graines de sésame grillées (facultatif)

Recette

-  Préchauffer le four à 230°C. Beurrer 2 (ou 3) ramequins (je n’avais plus de beurre, et l’ai remplacé par de l’huile de noix de coco).
-  Faire fondre le chocolat et le tahin (qui remplace le beurre) au bain marie.
- Mélanger les œufs, le sucre et une pincée de sel. Fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène, léger et mousseux (ou utiliser un robot électrique).
-  Ajouter la farine et le mélange de chocolat et tahin. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
-  Verser la moitié de l’appareil dans les ramequins. Ajouter les carrés de chocolat blanc. Verser le reste de l’appareil. Saupoudrer de graines de sésame si l’on souhaite.
-  Enfourner sur une grille au milieu du four. Cuire 10 à 12 minutes (selon la taille du ramequin et le coulant souhaité).
Bon appétit!

The English-speaking corner

This recipe is slightly adapted from this one but I used a local sugar called vergeoise, which is a refined beet syrup sugar. It is quite damp, and has a characteristic taste of caramel. People in the North of France and all over Belgium love it, and use it extensively in cooking (both sweet and savoury). It can be found in a light or a dark version. The texture is similar to that of Muscovado sugar, though the taste is quite different, which is why I tend to use it in recipes calling for Muscovado, especially when I don’t have Muscovado sugar on hand.

The baking time depends on how runny you like the inside of the cake, and on the ramekin you choose to use. My ramekins were pretty big, so I cooked the cakes a minute or two longer. You decide what you like best!

About these ads