Spaghetti aux fruits de mer et premières courgettes {Spaghetti con zucchine e vongole}

par Darya

Spaghettivongole1

J’ai passé une après-midi à Paris la semaine dernière et ai trouvé le temps pour une longue et belle promenade à travers la ville, qui m’a menée jusqu’à une petite épicerie de la rue du Nil où l’on vend toutes sortes de variétés de légumes un peu rares et recherchées. J’y ai entre autres déniché ces petites courgettes de début de saison, et n’ai pu résister. Je n’ai pas de jardin et personne à qui en quémander, alors c’était l’occasion pour moi de craquer. J’hésitais à les farcir d’anchois et à les frire, mais j’ai finalement opté pour ce plat très simple de spaghetti aux palourdes. Il s’agit d’une variante printanière des « spaghetti alle vongole », un plat typique napolitain, à laquelle on ajoute des courgettes et fleurs de courgettes revenues à l’huile.

Une fois l’idée arrêtée, je me suis rendue chez le poissonnier, mais arrivée un peu tard, il ne lui restait qu’une poignée de belles grosses palourdes de l’Atlantique (qui sont plus grosses que les « vongole » de la Méditerranée, mais également plus charnues, et plus charnues = plus de goût = plus de bonheur ; CQFD). En revanche, il lui restait encore des praires, et je me suis dit qu’un mélange fonctionnerait tout aussi bien ici. J’ai donc découvert la praire, une cousine plus épaisse, mais non moins savoureuse, de la palourde. Son petit nom italien m’a bien fait rire, puisqu’il se traduit en français par « vénus verruqueuse » (son autre petit nom, « tartufo di mare » se traduisant par « truffe de mer », ce qui montre quand même l’estime dans laquelle est tenu ce bivalve). Optez pour des palourdes seulement ou pour un mélange de fruits de mer, le résultat sera exquis dans les deux cas. Les courgettes sont légèrement croquantes, les fleurs délicates ajoutent un peu de couleur et de caractère et le goût des fruits de mer est bien présent. Le tout est agrémenté d’un peu d’ail, de persil et de piment, trois éléments de base de la cuisine italienne, et qui suffisent amplement à me faire voyager et à m’imaginer les pieds dans l’eau en train de décortiquer à tour de bras des plâtrées de fruits de mer fraîchement pêchés.

Ingredients

Ingrédients (pour 2 personnes), recette inspirée du livre « Les basiques pasta », de Laura Zavan (aux éditions Marabout).

– 2 c. à soupe d’huile d’olive
– 6 petites courgettes avec la fleur attachée (ou seulement des courgettes)
– 1 gousse d’ail coupée en deux
– 3-4 poignées de persil plat, lavé, séché et finement haché
– 2 petits piments secs (facultatif) et du piment d’Espelette
– 500 gr. de palourdes ou de praires (ici, un mélange des deux)
– 225 gr. de spaghetti (ici, des spaghetti de Kamut)

Courgettes3

Recette

Laver les coquillages à l’eau froide. Éliminer les coquilles ouvertes.

– Couper les courgettes en fines rondelles. Ôter les pistils des fleurs et les émincer en quarts.

– Faire chauffer 1 c. à soupe d’huile d’olive et y faire revenir les rondelles de courgettes avec une demi-gousse d’ail écrasée. Après 2-3 minutes, ajouter les fleurs de courgette et les faire revenir une minute maximum. Ôter du feu et réserver. Les courgettes seront fermes mais pas crues.

– Dans la même poêle, ajouter une demi-gousse d’ail écrasée, les piments secs, et la moitié du persil finement haché. Ajouter les coquillages, couvrir, et cuire à feu vif pendant environ 3 minutes, jusqu’à ce que les coques s’ouvrent.

– Hors du feu, filtrer le jus de cuisson des coquillages. Mettre de côté quelques coquillages pour la décoration ; décortiquer le reste.

– Porter une grande casserole d’eau à ébullition. Saler généreusement, puis ajouter les spaghetti et les cuire al dente. Égoutter les pâtes.

– Dans la poêle, remettre les courgettes et leurs fleurs, les palourdes décortiquées et le jus de cuisson. Ajouter un filet d’huile d’olive et les pâtes, et cuire une à deux minutes, jusqu’à ce que le liquide soit évaporé.

– Servir immédiatement, avec les coquillages réservés. Poudrer de flocons de piment d’Espelette et du reste de persil haché.

Buon appetito !

Spaghettivongole2PalourdesPraires4

The English-speaking corner
Spaghetti with the first zucchini of the season and seafood

 I spent an afternoon in Paris last week, and had enough time for a long and beautiful walk through the city, which led me past a small shop on the Rue du Nil, which sells all sorts of varieties of rare or unusual vegetables. Amongst other things, I found these tiny first-of-the-season zucchini, with their flowers still attached to them. As I don’t have my own garden to grow zucchini, nor have I friends I can beg from, so I just couldn’t resist, and bought a few. I first thought of stuffing them with anchovies and frying them, but then I thought of this simple dish of spaghetti and clams. It is a springtime variation on the Neapolitan « spaghetti con vongole » (one of my favorite pasta dishes), to which one adds sauteed zucchini along with its flowers.

Once my mind was set on this recipe, I went to my local fishmonger’s, but it was late, and he only had a few handfuls of Atlantic ocean clams left (these clams are bigger than Mediterranean « vongole », which means they are fleshier; and fleshier = tastier = me happier, which is what matters most, isn’t it?). But he was also selling a clam called « Warty Venus », which I thought would work quite well here. And that is how I discovered this special clam, a thicker cousin of the Atlantic clam, with more flesh and lots of taste. I loved learning its name in English and Italian (Venus Verrucosa), but its other Italian name is « Tartufo di mare », which means « sea truffle », a name that reflects the esteem this bivalve is held in. Whether you opt for clams only or a mixture of sea shells, this dish will turn out just fine. The zucchini is kept slightly crunchy, the delicate flowers add color and character to the dish, while the seafood gives it its wonderful yet delicate fishy flavor. The dish is made with the basic Italian trio of garlic, hot pepper, and parsley, three elements that are enough to make me believe I am at the seaside, my toes in the warm sea, shelling piles freshly caught and cooked seafood, and popping it straight into my mouth.

PrairesPalourdes

Ingredients (serves 2)

– 2 Tbsp olive oil
– 6 small zucchini, with the flower still attached (or just zucchini)
– 1 garlic clove, peeled and cut in half
– 3-4 handfuls of fresh parsley, washed, dried, and finely minced
– 2 small dried hot peppers (optional), and a little pepper flakes to sprinke before serving (I used Espelette pepper flakes)
– 500 gr (a bit more than 1 lb) fresh clams or Warty Venus (I used a mixture of both)
– 225 gr (half a pound) spaghetti (I used Kamut pasta)

Courgettes2

Recipe

Rinse the shells in cold water. Discard any open shells.

– Cut the zucchini into thin slices. Remove the zucchini flower stamens, and tear the flowers into quarters.

– Heat a tablespoon of olive oil in a large pan, and fry the zucchini slices along the half the garlic clove. After 2-3 minutes, add the zucchini flowers, and fry for about 1 more minute. Set aside. The zucchini should remain a bit crunchy but not raw.

– In the same pan, add the remain half of the garlic, the dried peppers, and half the minced parsley. Add the shells, cover, and cook over high heat for about 3 minutes, or until all the shells have opened.

– Remove from the heat, strain the juices, and set aside a few clams for decoration. Shell the remaining clams.

– Bring a large pot of water to the boil. Add a generous amount of salt to the water, and cook the spaghetti al dente. Drain.

– To the pan, add the zucchini, the flowers, the shelled clams, and the cooking juices. Add a bit of olive oil along with the pasta, and cook for a minute or two, until most of the liquid is gone.

– Serve immediately, sprinkled with extra parsley, pepper flakes, and the reserved shells.

Buon appetito!

PalourdesPraires3Platfini