Lait d’or indien, avec des épices en plus

par Darya

IMG_9867

Je pourrais m’excuser pour la énième fois de vous avoir lâchement abandonnés ces dernières semaines, mais cela serait redondant. D’abord j’ai été occupée à autre chose, il n’était guère question de bloguer (nous avons mangé des pâtes, beaucoup de pâtes). Et lorsque le temps fut revenu pour moi de bloguer, j’ai décidé de m’enrhumer. Bloguer en ayant perdu le sens du goût me semblait un peu absurde, alors j’ai préféré me soigner d’abord.

Je me soigne principalement avec des plantes, surtout quand il s’agit d’un petit rhume de rien du tout. Mais l’an passé, j’ai découvert une boisson ayurvédique à base de lait et d’épices, qui est réconfortante, réchauffante, et tout à fait délicieuse. Les Indiens consomment du lait de vache, mais j’ai opté pour du lait d’amandes, plus digeste, surtout quand on n’a pas l’habitude de boire du lait de vache. Et j’ai troqué le ghee (une sorte de beurre clarifié indien absolument délicieux) pour de l’huile de noix de coco. Ma boisson n’a donc plus grand chose d’ayurvédique, si ce n’est qu’on bénéficie des bienfaits du curcuma, l’ingrédient-phare de cette recette ; je vous recommande d’ailleurs d’utiliser du curcuma frais pour l’occasion, sa saveur est incomparable avec celle du curcuma en poudre.

Pour les autres épices, c’est comme vous voulez, si ce n’est que pour bénéficier pleinement des propriétés du curcuma, il doit être associé au poivre noir. J’aime ensuite y ajouter de la cannelle et du macis (ou de la muscade), ainsi que des gousses de cardamome (ici, j’ai utilisé de la cardamome brune et verte). Le gingembre est optionnel, et j’évite d’en consommer en grandes quantités l’après-midi et le soir ; si vous l’aimez particulièrement ou que vous buvez ce lait le matin, vous pouvez augmenter les doses.

Avant de vous livrer la recette, je voulais également vous informer que j’avais passé un cap ces derniers jours en devenant une femme moderne et connectée. J’ai longtemps hésité, mais je sens que je ne vais pas regretter mon choix. Vous pourrez donc désormais suivre mes aventures culinaires et mes séjours à droite et à gauche, sur Instagram, @daryalatortoresse.

IMG_9855

Ingrédients (pour une tasse)
– 250 ml de lait (d’amandes ici, sinon du lait de vache)
– Environ 1 c. à café bombée de curcuma frais râpé (ou 1/2 c. à café rase de curcuma en poudre)
– Environ 1/2 c. à café bombée de gingembre frais râpé
– 6 grains de poivre noir concassés
– 1/2 bâton de cannelle cassé en morceaux
– 2 morceaux de macis cassés en morceaux (ou une grosse pincée de noix de muscade râpée)
– Quelques gousses de cardamome écrasées (ici, une noire et deux vertes)
– 1 c. à soupe de sucre complet (ou de miel)
– 1 c. à café d’huile de noix de coco (ou de beurre clarifié)

Recette
Dans une petite casserole, verser le lait. Ajouter le curcuma et le gingembre râpé, puis les épices, le sucre et l’huile de coco.

– Porter à ébullition, baisser le feu au minimum, couvrir la casserole et laisser le lait infuser 7 à 10 minutes. Filtrer et boire tant que c’est chaud.

Bon appétit !

20160126_150853

The English-speaking corner

Indian Golden milk, with extra spices

I could always apologize for the umpteenth time for my extended absence, but it would seem repetitious. First I was busy doing other things, and it was out of the question for me to blog (we mostly ate pasta, lots of pasta). Then, when the time had finally come for me to return to blogging, I chose to catch cold instead. As blogging without being able to taste anything seemed somewhat absurd, I decided to nurse my cold first.

When I’m sick, I mostly rely on plants to get better, especially if – like this time – it is only an insignificant little cold. But last year, I discovered this special Ayurvedic drink of milk and spices, which is comforting, warming, and quite delicious. Hindus use cow’s milk when making this recipe, but I opted for almond milk, which is easier to digest when you’re not used to drinking milk. And I used coconut oil instead of ghee. I guess my drink no longer qualifies as Auyrvedic because of these choices, but you still benefit from its main ingredient: turmeric. And I highly recommend using fresh turmeric here, the taste is quite different from that of the powdered stuff.

For the other spices, you can use any warming spices you like; the only spice you shouldn’t omit is black pepper, which enhances the qualities of turmeric. I like to add cinnamon and mace (or grated nutmeg), as well as cardamom (brown, green, or both). Ginger is optional, and I avoid consuming it in the afternoon and evening; if you like it or drink it in the morning, you can up the quantities.

Before moving on to the recipe, I wanted to let you know I had taken the plunge, and become a modern and connected grown-up. It took me a while to make up my mind, but I believe I will not regret my choice. You can now view my photos of food and wanderings on Instagram, @daryalatortoresse.

IMG_9861

Ingredients (for one cup)
– 1 cup (250 ml) almond milk (or cow’s milk)
– Approximately 1 heaping tsp freshly grated turmeric (or about 1/2 tsp powdered turmeric)
– Approximately 1/2 a heaping tsp freshly grated ginger root
– 6 black peppercorns, crushed
– 1/2 a cinnamon stick, broken into pieces.- 2 mace blades, broken into pieces (or a large pinch of grated nutmeg)
– A few cardamom pods (here I used one brown, and two green ones), crushed
– 1 Tbsp raw sugar (or honey)
– 1 tsp coconut oil (or ghee)

Recipe
– In a small saucepan, pour the milk. Add the grated turmeric and ginger, the spices, the sugar, and the oil.

– Bring to the boil, then reduce the heat to a minimum, cover the pan, and let the mixture « brew » for 7 to 10 minutes. Strain and drink while hot.

Bon appétit!

20160126_153720