Moelleux et sucrés, petits cakes aux marrons glacés

par Darya

IMG_6116

Je reviendrai à la recette du za’atar prochainement, en vous proposant une recette pour le mettre en scène. Mais aujourd’hui, je viens pour vous parler hiver, moelleux, sucré, décadent, marrons glacés. Je dois avouer que je ne suis pas gagnée par ce qu’on appelle communément et commercialement « l’esprit de Noël », et j’ai déjà mentionné à de nombreuses reprises à quel point j’étais désorganisée et avais du mal à prévoir mes recettes à l’avance. Vous ne verrez donc pas beaucoup de recettes festives ici, à moins que je ne sois subitement inspirée. De plus, je ne cuisine quasiment jamais pour Noël, je laisse mes parents faire tout le boulot et je me porte plutôt volontaire pour la vaisselle. En revanche, je trouve que les fêtes de fin d’année sont un excellent prétexte pour manger des marrons glacés. Nul besoin ici de recourir à des marrons glacés vendus à l’unité dans les confiseries chicardes dans un écrin de velours brodé de fil d’or ; pour cette recette j’ai utilisé des marrons glacés en morceaux trouvés à l’épicerie G. Detou, rue Tiquetonne, à Paris. Je pense qu’il s’agit de marrons glacés qui se sont cassés pendant le processus de fabrication (des ratés en somme) et n’étant pas assez beaux pour être présentés dans les écrins sus-mentionnés, sont vendus à prix réduit dans une boîte en carton aux couleurs sobres. Et je peux vous assurer qu’ils sont tout à fait délicieux malgré leur apparence et parfument exquisement ces petits cakes.

IMG_6081

Quant à la recette, elle m’a été inspirée par le Hors série de Saveurs de cet hiver. Je dois avouer que mes sentiments à l’égard de ce magazine sont mitigés, en revanche, ces cakes ne devraient même pas exister tant ils sont délicieux. J’ai quelque peu modifié la recette initiale : j’ai remplacé la farine de blé par de la farine de châtaigne, pour un résultat encore plus parfumé et moelleux ; j’ai également préféré utiliser mon robot pour les premières étapes de la préparation de l’appareil, qui s’est avéré difficile à travailler manuellement la première fois que j’ai essayé cette recette ; enfin, j’ai prolongé la cuisson au four par rapport à ce qui était préconisé, mais ça, c’est peut-être la faute de mon four, Rodrigue, qui fonctionne bien mais dont la puissance laisse quelque peu à désirer.

Ces cakes sont très sucrés et très moelleux, et il est difficile de ne pas tout manger d’un trait, même pour quelqu’un comme moi qui ne suis pas un bec sucré. Vous êtes prévenus ! Servis au goûter ou avec le thé durant les mois d’hiver, ou même en dessert, après un repas léger, ils feront votre bonheur comme ils font le mien depuis quelques semaines.

IMG_6073

Ingrédients (pour 6 petits cakes). Inspiration : Saveurs, Hors série 17, Hiver 2014.

– 130 gr. de beurre salé coupé en dés et très, très mou (+ un peu pour les moules)
– 150 gr. de sucre glace
– 2 œufs, jaunes et blancs séparés
– 1/2 c. à café d’extrait de vanille
– 80 gr. de poudre d’amandes
– 30 gr. de farine de châtaignes (ou de farine de blé)
– 80 gr. de marrons glacés hachés + un peu pour décorer

IMG_6086

Recette

– Préchauffer le four à 180°C. Beurrer des moules à muffins ou préparer 6 caissettes en papier.

– Dans le bol d’un robot, mixer le beurre et le sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène et bien crémeux. Ajouter les jaunes d’œuf et l’extrait de vanille et mixer de nouveau, jusqu’à ce qu’ils soient parfaitement incorporés. Dans un bol, mélanger la poudre d’amandes et la farine de châtaignes. Ajouter les farines au mélange précédent et mixer jusqu’à homogénéité (éviter surtout de trop mixer). Verser l’appareil dans un grand bol, en raclant le bol du mixeur à l’aide d’une spatule. On obtient une sorte de crème d’amandes épaisse.

– Dans un autre bol, monter les blancs d’œuf en neige, jusqu’à ce qu’ils forment des pics mous. Incorporer délicatement les blancs en neige à la crème d’amandes, en utilisant une spatule. Dès qu’il n’y a plus de traces de blanc d’œuf, ajouter les marrons glacés hachés et les incorporer à l’appareil.

– Verser l’appareil dans les caissettes ou les moules beurrés ; il ne doit pas dépasser les 2/3 de la hauteur des moules. Ajouter les marrons glacés restants. Enfourner pour 20 à 30 minutes selon votre four (un cure-dent enfoncé dans la pâte doit ressortir à peu près sec et le dessus doit être bien doré). Laisser tiédir, parsemer d’une fine couche de sucre glace supplémentaire (si souhaité) et servir tiède ou à température ambiante.

Bon appétit !

IMG_6100

IMG_6095

The English-speaking corner

Sweet and moist cakelets with « marrons glacés »

I will be back soon with a recipe calling for za’atar, but today, I want to talk about winter, moistness, sweetness, decadence, and marrons glacés. I must admit I don’t really get the whole commercial « Christmas spirit », and I have already mentioned how disorganized I am, and how difficult it is for me to plan recipes ahead of time. No wonder you won’t see any Christmas recipes on the blog, unless I find some sudden and unpredicted inspiration. Also, I hardly ever cook on Christmas day, my parents do almost all the work (I am happy to help), and I usually volunteer to wash the dishes, and sample the cookies ahead of time. But I do think that Christmas can be used as an excuse for mentioning marrons glacés, or candied chestnuts. For this recipe, you needn’t use those expensive marrons glacés which are sold in chic confectionary shops in individual cases with gold lining (can you even find them in the UK or in the US?). Here I used broken candied chestnuts which are sold (at a much, much cheaper price) in the famous Parisian épicerie called G. Detou, on rue Tiquetonne (any gourmet visiting Paris should go there, at least to take a look). I believe these chestnuts broke during the candying process, and I think that it is a great idea to sell them anyway, as they taste just as good as the fancy ones, except they come in a sober-looking cardboard box. And for this recipe, they are quite good enough, and one box will yield many, many batches of these decadent cakelets.

IMG_6105

I found inspiration for the recipe in the special winter edition of the French Saveurs magazine. I have mixed feelings about the magazine itself (most of the recipes simply don’t work), but every now and then, I find a treasure. And these cakelets are so good they shouldn’t even exist. I changed the initial recipe slightly: I used chestnut flour instead of regular flour, to enhance the flavor of the candied chestnuts and make the cakes even moister; I also decided to use a processor for the first stages of the batter, as I found it hard to work manually the first time I made these. And finally, I baked these goodies much longer than what the recipe called for, but that might be because my oven, whose name is Rodrigue, is efficient, but not very powerful.

These cakelets are very sweet and moist, and it is hard not to eat them all at once, even for someone like me (I am not a sweet tooth). So be warned! These are a perfect cake for afternoon tea, or dessert after a light meal, and I hope you like them as much as I do. Happy holidays!

IMG_6117

Ingredients (for 6 mini-cakes). Inspired by Saveurs Winter edition 17, 2014.

– 130 gr. (4.6 oz/ 9 Tbsp) salted butter (yes, the French love baking with salted butter, and I think I am going to start following that path too; if using unsalted butter, don’t forget to add some salt to the batter, along with the flours). The butter should be diced and very, very soft (+ a little extra butter for the muffin molds, if using)
– 150 gr. powdered/icing sugar (5.3 oz)
– 2 eggs, separated
– 1/2 tsp vanilla extract
– 80 gr. almond meal (2.8 oz)
– 30 gr. chestnut flour (1 oz / about 2 Tbsp)
– 80 gr. (2.8 oz) marrons glacés, chopped (+ a few pieces for decoration)

IMG_6079

Recipe

– Preheat the oven at 180°C (355°F). Butter muffin molds or prepare 6 paper muffin cups.

– Place the butter and icing sugar in the food processor. Mix until creamy. Add the egg yolks and vanilla extract, and mix again, until incorporated and creamy. In a separate bowl, stir together the almond meal and chestnut flour. Add to the butter mixture, and process briefly, until just incorporated. Transfer to a large bowl. You obtain a kind of thick almond cream.

– In a separate bowl, beat the egg whites until they form soft peaks. Delicately fold into the almond cream. As soon as the whites are incorporated, add the chopped marrons glacés, and briefly fold them in.

– Pour a few tablespoons of the batter into each muffin mold, to about 2/3 of their height. Add the remaining marrons glacés. Bake in the middle of the oven for about 20 to 30 minutes, depending on your oven. A toothpick inserted into the batter should come out nearly clean, and the top should be nice and golden. Let the cakes cool before serving, eventually sprinkled with extra icing sugar. They are best warm, or at room temperature.

Bon appétit !

IMG_6121

IMG_6106