Masse ta salade {ou Ma première fois avec du chou frisé, aka Kale}

par Darya

IMG_1711

Ce matin, j’ai trouvé du chou frisé non pommé. Il s’agit du chou frisé que le monde anglo-saxon désigne sous le nom de « Kale ». Le chou frisé pour lequel se passionne le milieu des amateurs de cuisine saine. Jusqu’à maintenant, je n’en avais jamais vu à Lille, si l’on excepte les « buissons » de kale découverts à l’occasion d’une promenade au parc Lebas (voir ci-dessous). Mais aujourd’hui, c’est sur l’étal du magasin bio que je l’ai trouvé. J’en ai donc attrapé un gros bouquet, curieuse de goûter à quelque chose de nouveau et dont j’avais beaucoup entendu parler. Et si en plus d’être rempli de vitamines, de bêta-carotène et de calcium, c’était bon ?

J’ai d’abord eu envie de le goûter cru, en salade. Et j’ai trouvé ça très bon ma foi, bien que l’assaisonnement que j’ai choisi soit en grande partie responsable de cette réussite. Cru, le chou frisé a un léger goût de… chou. Ça vous en bouche un coin, n’est-ce pas ? J’aime beaucoup les salades de chou cru, coleslaws ou autres, mais le chou frisé permet de jouer avec sa texture, puisqu’une fois les tiges, trop dures pour être appréciées, ôtées, on se retrouve avec des feuilles qui rappellent (de loin) la laitue, les épinards, ou encore les blettes. Le goût de chou en plus. Et les possibilités sont alors infinies. Il me reste assez de chou pour une seconde recette, et je pense que cuit, ça devrait être bien bon aussi !

Comme assaisonnement, j’ai opté pour du fruité-salé, avec une vinaigrette à base de jus d’orange, et des petits ajouts : échalotes, raisins secs et câpres. Le chou frisé est « massé » à la main pour l’attendrir, faute de quoi il risque de s’avérer de mastication longue et difficile. Et même une fois massé, c’est une feuille qui résiste sous la dent, mais il me semble que cela fait partie de l’intérêt de ce légume, et c’est un détail que j’ai plutôt apprécié. Bref, tout ça pour dire que c’est simple, bon, rapide, mais surtout, plein de saveurs. Et si le « Kale » n’est pas encore arrivé jusqu’à vous, remplacez-le par des pousses d’épinards, du cresson, un mesclun, ou même de la roquette. Car l’assaisonnement est vraiment délicieux et mérite qu’on lui fasse une petite place dans son répertoire.

IMG_1695

Ingrédients (pour 1 à 3 personnes, selon qu’il s’agisse d’un plat principal ou d’un accompagnement)

– Une dizaine de branches de taille moyenne de chou frisé non pommé, lavées et séchées
– 1 petite échalote (ou la moitié d’une grosse échalote)
– Le jus d’une demi-orange
– 1 c. à soupe de vinaigre de cidre
– 2 à 3 c. à soupe d’huile d’olive
– 1/4 à 1/2 c. à café de moutarde
– 1 petite poignée de raisins blonds secs
– 1 c. à soupe de câpres au sel

Recette

– Mettre les câpres dans un petit bol et verser de l’eau froide par dessus. Laisser reposer au moins 15 minutes avant de les égoutter. Hacher grossièrement. Réhydrater les raisins s’ils sont très secs (je ne l’ai pas fait), en les plongeant dans un petit bol d’eau tiède pendant 5 à 10 minutes. Égoutter.

-Préparer la vinaigrette. Hacher finement l’échalote. Dans un saladier, fouetter le jus d’orange, le vinaigre, l’huile d’olive et la moutarde jusqu’à obtenir un mélange opaque et homogène. Ajouter l’échalote et fouetter de nouveau.

– Ôter les feuilles vertes des branches de chou frisé. J’utilise mes mains, mais vous pouvez également utiliser un couteau. L’avantage des mains est que l’on déchire les feuilles par la même occasion. Ajouter les feuilles de chou déchirées à la vinaigrette à l’orange. Mélanger à la main, en écrasant le chou, afin qu’il cuise légèrement tout en s’imprégnant de la vinaigrette. Laisser reposer une dizaine de minutes.

– Parsemer de raisins secs et de câpres hachées.

Bon appétit !

IMG_1710

The English-speaking corner

Massaged Kale Salad – My first time eating kale

Today, as I was walking home, I stopped at the organic store and found kale. Kale is not common here in France, and is only gradually becoming more available, especially in Paris. Here, in Lille, it is the first time I see kale that is not part of the flower beds at the public garden (see below). I couldn’t resist getting a bunch, as I was curious what it would taste like, and whether I would enjoy it or not. I will not bore you, my English-speaking readers, with the nutritional benefits of kale, or how it can be prepared, as you probably already know all about it, so I will go straight to my recipe.

I decided to try kale in a salad first. And I will probably cook what is left of it over the weekend. I actually enjoyed this salad very much. I chose a sweet and salty seasoning, using orange juice, shallots, raisins, and capers. It worked very well with the light cabbage flavor or the kale. And I also enjoyed its texture; even after massaging it for quite a while, it remains slightly chewy, and the curls catch the dressing in between them, so you usually get a little bit of everything with every bite.

For those living in countries where kale is not easily available, I would suggest using this delicious dressing with any other green: watercress, spinach, arugula, or lettuce. The dressing alone is worth a post!

IMG_0911 IMG_0912

Ingredients (serves 1 to 3 depending on whether it is a side or a main dish)

– About 10 medium-sized branches of kale, washed and dried
– 1 small shallot (or half a large one)
– Juice of half an orange
– 1 Tbsp apple cider vinegar
– 2-3 Tbsp olive oil
– 1/4 to 1/2 tsp mustard
– A small handful of dried raisins
– 1 Tbsp capers (I use sea salt capers, they are way better than capers in vinegar)

Recipe

– Place the capers in a small bowl, and cover with water. Let them sit for at least 15 minutes before draining and chopping coarsely. If the raisins are very dry, place them in a bowl, and cover with warm water. Let them sit for 5 to 10 minutes, then drain (I did not need to do this).

– Prepare the vinaigrette: In the salad bowl in which you are going to serve the kale, whisk together the orange juice, vinegar, olive oil, and mustard. When the mixture is well-blended and thick, add the shallot and whisk a bit more.

– Prepare the kale. Remove the leaves from the thick stem, tearing them into bite-size pieces. I use my hands for this. Discard the stems. Place the torn kale leaves in the salad bowl. Using your hands, massage the leaves with the dressing, so that they soften slightly. Let the salad stand for about 10 minutes before serving.

– Sprinkle with raisins and chopped capers.

Bon appétit!

IMG_1707