La simplicité a du bon {Cake aux épices}

par Darya

Cake aux épices

Avec un ordinateur en réparation, il devient difficile de participer activement à la vie blogosphérique, et cette semaine j’ai profité des rares instants où j’avais accès à un ordinateur pour essayer d’avancer dans mon travail personnel, et je n’ai que survolé les billets publiés par d’autres, sans me préoccuper des miens ; il n’était pas question de passer des heures à rédiger des anecdotes, listes d’ingrédients et recettes. Et pourtant, en une semaine, il s’en est passé des choses dans le monde, ainsi que dans ma cuisine. Il y a eu des lasagnes de cheval, des farines animales, des guerres, des météorites. Par chez moi, il y a eu des falafels irakiens, un délicieux mélange de pois chiches et fèves, des herbes fraîches et des épices ; j’espère partager avec vous la recette lorsque je les aurai mieux rodés. Il y a eu des pita maison (garnis des falafels susmentionnés, de salade, de sauce au tahini et de légumes divers et variés), un gâteau au chocolat et farine de sarrasin, une tentative de tarte au sucre bien de chez nous, qui comprit une initiation à la pâte briochée réussie (« oh mais c’est que ça monte, la pâte briochée ! »), mais dont la garniture est encore perfectible, et devrait me satisfaire lorsque j’aurai triplé la quantité de vergeoise proposée dans la recette initiale. Il y a eu de nombreuses salades légères (roquette, jambon de parme, zeste de cédrat ; betteraves crues râpées et orange sanguine, etc.), des papillotes de champignons de Paris aux herbes et au Pastis, un risotto italien et de la mdardara libanaise, des Saint-Jacques poêlées avec une purée de topinambours, noisettes et cerfeuil, qui me valurent un retentissant « Je hais les topinambours, par pitié arrête de les cuisiner », cependant que je m’en pourléchais les babines. À noter que la chose fut exprimée bien plus vulgairement, mais je ne souhaite pas porter atteinte ici à vos chastes yeux.

Pour me remettre dans le bain, je vous propose aujourd’hui une recette de cake aux épices et à la mélasse, un cake que je fais depuis quelques années déjà et dont le succès ne s’est jamais démenti. Le Grand le trouve meilleur que celui de la boulangerie, c’est vous dire ! La recette initiale peut être trouvée ici, mais j’y ai apporté quelques très légères modifications. Je n’utilise pas de la farine complète, mais de la farine semi-complète (T 110), pour une texture plus moelleuse et un goût plus léger. J’ai également réduit la quantité de mélasse employée, son goût étant quant à lui très prononcé. La mélasse de canne à sucre est un résidu de la cristallisation et du raffinage du sucre (de canne ou de betterave) qui se présente sous forme de sirop épais et très collant de couleur noire. Son utilisation est très répandue dans la cuisine nord-américaine, mais il est de plus en plus aisé d’en trouver en France ; j’ai déniché la mienne en bocal au magasin bio. Les mélasses de marques américaines que l’on trouve dans les épiceries spécialisées ou les rayons « monde » de certains supermarchés sont moins fortes en goût ; si vous utilisez celles-ci, utilisez 10 grammes de plus que ce que je suggère ci-dessous. J’ai également préparé mon propre mélange d’épices à « pain d’épices », suivant la recette de Pascale Weeks. Je n’ai préparé que la moitié de la quantité proposée afin que le mélange ne se gâte pas, car je n’en fais pas un usage très fréquent.

Cette recette est à la fois simple et rapide, et je vous garantis qu’elle vous vaudra des compliments. Le cake est moelleux, ce n’est donc pas ce qu’on peut appeler un pain d’épices, mais le goût y est. Servez-le à l’heure du thé avec une tisane fruitée. Ce cake se conserve également très bien quelques jours, simplement emballé dans un papier aluminium. Il reste frais et moelleux et ne se dessèche pas trop vite.

Mélange d'épices

Ingrédients (pour un cake de 10 x 27 cm)

– 90 gr. beurre doux
– 70 gr. mélasse de sucre de canne
– 90 gr. de miel liquide (il est préférable de ne pas utiliser un miel au goût trop prononcé ici, j’ai utilisé un « mille-fleurs » tout ce qu’il y a de plus traditionnel)
– 50 gr. de sucre roux (j’ai utilisé un reste de vergeoise blonde)
– 200 ml de lait entier
– 250 gr. de farine semi-complète (T 110)
– 1 sachet (11 gr.) de levure chimique
– 1 pincée de sel fin
– 1 c. à soupe de mélange d’épices pour « pain d’épices » (maison ou du commerce)
– 1 œuf

Avant de passer au four

Recette

– Préchauffer le four à 180°C. Beurrer un moule à cake.

– Dans une petite casserole faire fondre le beurre. Laisser tiédir.

– Dans une casserole moyenne, mélanger la mélasse, le miel, le sucre et le lait. Chauffer doucement jusqu’à ce que le sucre soit dissous et les ingrédients bien incorporés. Laisser tiédir.

– Dans un grand bol, mélanger la farine, la levure chimique, le sel et le mélange d’épices. Ajouter le mélange de lait et sucres. Mélanger avec une cuiller en bois jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de grumeaux. Verser le beurre fondu et ajouter l’œuf. Mélanger jusqu’à obtenir un appareil homogène, sans grumeaux.

– Verser le mélange dans le moule à cake. Baisser la température du four à 160°C. Enfourner le cake pour 45 minutes à 1 heure (il m’a fallu environ 50 minutes), jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au milieu ressorte propre.

– Laisser tiédir sur une grille avant de démouler.

Bon appétit !

Cake sorti du four en train de refroidir

The English-speaking corner

I was computer-deprived during most of last week, and when I did have the possibility of using a computer, I had to work, and couldn’t spend much time typing recipes, ingredient lists, and coming up with stories to go with the recipes. In the meantime, things were happening in the {food} world: all over Europe, horse-meat was discovered where one expected beef. At the same time, the E.U. authorized animals – fish, poultry, and pork – to be fed meat-and-bone meal: disgusting. Terrifying. And it will most certainly lead to other scandals in the future. Things also happened in my little kitchen. One of the results of not having a computer is that I used a little extra time to try out new recipes. There were Iraqi falafel, made with chickpeas and dried fava beans, mountains of fresh herbs and sweet spices. I will most definitely share the recipe with you when I get more used to making them. There were homemade pita pockets (to go with the falafel). There were multiple salads: arugula, prosciutto and citron zest; beets and blood orange; cabbage and carrots. There were papillote mushrooms with herbs and Ricard. There was a French Northern-style sugar pie (tarte au sucre), with a delicious brioche dough, and a perfectible sugar topping. There were Italian risotti, and Lebanese mdardara. There were Scallops with Jerusalem artichoke purée, hazelnuts, and chervil, which caused P. to react as follows: « Could you please stop feeding me these horrible, disgusting Jerusalem artichokes? I can’t believe you actually like them ». Meanwhile, I was licking my fingers.

Now that my computer is fixed, there is alot I want to share with you. Today, I made my « winter-comfort-spice-cake ». It is a slightly moist « cakey » version of gingerbread, and I have been making it for quite a few years now. It is always very successful, and will earn you compliments which are quite out of proportion to the simplicity of the recipe. It is quick to make, and keeps well without drying out (wrapped in foil). I use honey and blackstrap molasses, and a home-made gingerbread spice mix (you can use a good store-bought spice-mix if you prefer). Serve it on a sunny Sunday afternoon at tea-time with a fruity herbal infusion!

Le cake

Ingredients (for a 10×27 cm loaf-pan)

– 90 gr. unsalted butter
– 70 gr. blackstrap molasses
– 90 gr. mild-tasting liquid honey
– 50 gr. brown sugar
– 200 ml whole milk
– 250 gr. semi-whole wheat flour (or part AP flour and part whole-wheat, or all whole wheat flour, but I find the taste a bit strong, and the loaf will be denser and drier)
– 11 gr. baking powder (1 Tbsp)
– A pinch of salt
– 1 Tbsp gingerbread spice-mix
– 1 egg

Recipe

– Preheat the oven at 180°C (355°F). Butter the loaf pan.

– In a small pan, melt the butter over low heat. Let it cool slightly.

– In a medium pan, mix together the molasses, honey, sugar, and milk. Heat over medium-low heat, mixing until all the ingredients are melted and combined. Allow the mixture to cool slightly.

– In a medium bowl, mix together the flour, baking powder, salt, and spice-mix. Add the milk and sugar mixture. Using a wooden spoon, mix until most lumps are gone. Add the melted butter and egg. Mix well until smooth. Pour into the pan.

Turn the oven down to 160°C (320°F). Bake the cake for approximately 45 minutes to 1 hour, or until a toothpick comes out clean. Allow to cool on a rack before removing the loaf from its pan.

Bon appétit!

Profil