{Les autres agrumes} Salade de cresson et oranges sanguines

par Darya

Cresson sanguines feta pistaches

Depuis bientôt une semaine, je suis envoûtée par un nouveau livre de cuisine. Un livre consacré aux multiples traditions culinaires de Jérusalem, cuisine juive ashkénaze, séfarade, palestinienne, géorgienne, arménienne, maghrébine, turque, yéménite, iranienne, irakienne, et j’en passe certainement. Un livre haut en couleurs, comportant des photos superbes, à la fois des recettes, mais également des rues de Jérusalem, de ses étals de fruits, légumes, viandes, et épices. J’ai reçu le livre lundi. Le mercredi j’avais déjà réalisé trois des recettes présentées (un « taboulé » de persil, orge perlé et féta marinée aux épices, une salade de chou-fleur rôti aux noisettes, céleri et grenade, et un riz au lait infusé de cardamome, servi avec un sirop à l’eau de rose et des pistaches, toutes trois des recettes que je referai et referai et referai, tant elles sont délicieuses). Il s’agit donc, car il faut à présent le nommer, du dernier opus de Yotam Ottolenghi et de Sami Tamimi, intitulé tout simplement Jérusalem. Tout le monde en parle, la « blogosphère » a été inondée de recettes tirées de ce livre, et à raison ; certaines recettes sont simples et rapides, d’autres moins, elles sont aisément modifiables, pleines de saveurs, textures, et anecdotes. Je comprends que ce livre fasse autant de bruit, et je compte bien y contribuer ici-même.

Cela fait aussi un certain temps que la recette de Christina me trotte dans la tête. Et pendant que je préparais une soupe irakienne toute simple aux lentilles corail et aux épices (dont je vous livrerai certainement une version prochainement), je me suis dit qu’il serait bon de faire suivre cette soupe chaude et réconfortante d’une salade légère, haute en couleurs, et fruitée, assouvissant de cette manière nos envies de dessert. Une soupe et une salade : le repas équilibré idéal. Ainsi, en quelques instants la salade fut prête, avec ce que j’avais sous la main : des oranges sanguines bien juteuses, pelées à vif et tranchées; une poignée de cresson pour la verdure et le goût poivré; des pistaches effilées pour le croquant, au goût rehaussé par une petite cuiller d’huile de pistache, et un peu de féta émiettée pour le côté salé et crémeux. Encore une petite salade aux textures et saveurs multiples que nous avons bien appréciée ! Une fois de plus, vous pouvez jouer avec les saveurs et textures : remplacer le cresson par des pousses d’épinards, ajouter une petite échalote finement émincée au mélange d’huiles, ajouter de la menthe ou de l’estragon, etc… Cette salade n’est qu’une possibilité parmi d’autres !

Oranges et cresson

Ingrédients (pour 2)

– 3 petites oranges sanguines
– 2 grosses poignées de cresson lavé et essoré. Ôter les tiges épaisses- 2 c. à soupe de pistaches effilées ou grossièrement hachées
– 2 à 4 c. à soupe de féta émiettée (n’en mettez pas trop, ce n’est pas l’ingrédient principal de cette salade)
– Assaisonnement : 1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à soupe d’huile de pistache (ou 2 c. à soupe d’huile d’olive)

Recette

– Préparer les oranges : couper les extrémités de chaque orange. Les poser sur une des extrémités coupées et peler à vif, au moyen d’un couteau à dents, en suivant la courbure naturelle des oranges. Couper ensuite les oranges en tranches d’environ 5 mm. d’épaisseur. Disposer les oranges dans une grande assiette creuse et verser dessus les jus.

– Disposer le cresson sur les oranges. Parsemer de pistaches effilées ou grossièrement hachées et de féta émiettée. Mélanger les deux huiles et verser en filet sur le cresson et les oranges. Mélanger délicatement le cresson. Servir.

Orange pelée à vif

The English-speaking corner

I know I have already shared a recipe for watercress salad with you, but this one is different, both in taste and texture. A few weeks ago, Christina posted a beautiful recipe for a Blood Orange and Goat Cheese salad which has – obviously – been on my mind ever since. Today’s recipe is different, as I used what I had on hand (and because a certain somebody – not me – doesn’t like goat cheese); I used beautiful sweet and juicy blood oranges, peppery watercress, a little crumbled feta for its salty taste and creamy texture, and slivered pistachios, the taste of which was enhanced by the addition of a little pistachio oil to the dressing.

I was in the midst of making a red lentil Iraqi soup, both simple and nutritious, and thought it would be nice to end the meal with a fruity something, which is how I ended up making this salad. Soup and salad, lentils, spices, fruit, greens and a little cheese: the perfect, balanced meal. I will share the Iraqi soup some other time, as it is worth a post of its own. But we enjoyed the salad quite alot, and I thought it would be nice to share the recipe with you (if one can call it a recipe).

Ingredients (2 servings)

– 3 small blood oranges
– 2 large handfuls of watercress, washed and dried. Remove any tough stems
– 2 Tbsp slivered or coarsely chopped pistachios (toasted or not)
– Some crumbled feta, to taste (don’t use too much, as it is not the main ingredient)
– Dressing: 1 Tbsp olive oil + 1 Tbsp pisatchio oil (or 2 Tbsp olive oil)

Recipe

– Prepare the oranges: Cut off the extremities of the oranges and stand them up on a cutting board. Using a sharp knife, follow the natural curve of the orange, removing all the skin and white pith. Then slice each orange into 5 mm slices (about 1/4 inch). Place the orange slices in a shallow serving plate along with their juice.

– Top with the watercress. Sprinkle the slivered pistachios and crumbled feta. Mix the two oils and drizzle over the salad and oranges. Mix the watercress salad to coat it with oil.

Bon appétit!

Petit rayon de soleil