Chou rouge {3} Salade violette

par Darya

Salade quinoa - chou rouge

Ces derniers jours nous avons mangé beaucoup de salades « complètes », au sens où elles constituent le repas à elles seules. Il s’agit de grands mélanges dans lesquels je mets une céréale cuite (riz, quinoa, orge, boulgour…), des légumes (de saison), des fruits secs (abricots, dattes, figues, noix, noisettes, amandes…), des herbes, des épices, et éventuellement des fruits (je vous épargne mes dernières salades d’agrumes pour cette fois-ci) et/ou du fromage. Pour résumer, des salades simples, rapides, consistantes, et pleines de saveurs et de textures différentes. Toutes les variantes sont possibles, et je vous avoue que celle-ci, comme les précédentes, est un peu improvisée, à la différence près que j’ai retenu la liste des ingrédients et que j’ai réussi à la mettre par écrit. L’idée d’origine, celle des « miettes » de chou rouge, m’est venue du blog Desert Candy, mais au fil des évolutions, la composition de cette salade a quelque peu changé, alors n’hésitez pas à en faire de même : remplacez les dattes par les fruits secs que vous avez sous la main, ajoutez d’autres herbes, telles que de la coriandre ou de la menthe fraîche, remplacez la cannelle par du cumin ou de la coriandre, ajoutez de la féta, bref, amusez-vous ! Je reprends par la même occasion mon « dossier » consacré au chou rouge, mystérieusement mal aimé.

Une petite note concernant le quinoa que j’ai utilisé ici : j’ai mis la main sur le nouveau dada des bobos locavores (dont je suppose que je fais partie), à savoir du quinoa d’Anjou, 100 % franco-français. Lorsqu’on arrive à mettre la main dessus, il est à peu près au même tarif que le quinoa venu de l’autre côté de l’Atlantique, mais outre les considérations éthiques et/ou morales qui ne sont pas l’objectif de ce blog, j’étais aussi curieuse de voir quels seraient son goût et sa texture. Verdict : les graines sont plus petites et de couleur plus foncée que les graines de quinoa (blanc) venues d’Équateur. Quant au goût, il est peut-être très légèrement moins prononcé, mais ne trompe pas. La cuisson prend un peu plus de temps que ce qui est indiqué sur le paquet, il faut compter environ 20 minutes à feu doux. Conclusion : je suis conquise, et je m’en procurerai à nouveau.

Quinoa d'Anjou

Ingrédients (pour 2)

– 100 gr. de quinoa (ou couscous, boulgour, millet)
– 1/4 d’un petit chou rouge, ôter le cœur
– 1 petite gousse d’ail épluchée et finement hachée
– 6 dattes, coupées en petits morceaux
– 30 gr. de noisettes, grillées à sec dans une petite poêle, puis grossièrement hachées
– Une grosse poignée de persil, lavé, séché, puis finement haché
– Une dizaine de brins de ciboulette, lavés, séchés, puis finement hachés
– 1/8 c. à café de cannelle en poudre
– 1/4 c. à café de piment/poivre de la Jamaïque (également appelé Quatre-épices) en poudre
– 1/4 c. à café de poivre fraîchement moulu
– Une petite pincée de sel
– 4-5 c. à soupe d’huile d’olive
– Jus d’environ 1 citron

Garniture (facultatif)
1 petit oignon rouge
– 1 c. à café bombée de miel
– 1 c. à soupe d’huile d’olive

– Graines d’environ 1/4 de grenade

Ingrédients

Recette

– Faire cuire le quinoa comme indiqué sur l’emballage (environ 20 minutes à feu doux). Égoutter. Placer dans un saladier et laisser refroidir. (Cette étape peut être réalisée jusqu’à une semaine à l’avance ; conserver le quinoa refroidi dans un récipient hermétique placé au réfrigérateur).

– Couper le chou rouge en gros morceaux et les placer dans un mixeur. Mixer rapidement jusqu’à obtenir des « miettes » de chou (il est possible de réaliser cette étape au couteau, mais cela prendra beaucoup plus de temps). Ajouter le chou rouge au quinoa refroidi. Ajouter l’ail finement émincé, les dattes grossièrement hachées, le persil, la ciboulette, les épices et le sel. Mélanger. Ajouter le jus de citron et l’huile d’olive. Mélanger de nouveau, goûter et rectifier l’assaisonnement en ajoutant un peu d’huile et/ou de jus de citron si nécessaire. Ajouter les graines de grenade et une partie des noisettes. Mélanger délicatement.

– Si souhaité, préparer l’oignon rouge caramélisé. Dans une petite poêle, faire chauffer à feu moyen l’huile d’olive. Baisser le feu, ajouter les oignons et la cuiller à café de miel, mélanger et laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que les oignons soient tendres et caramélisés.

– Servir la salade. Ajouter une à deux cuillers à café d’oignons caramélisés dans chaque assiette. Parsemer de quelques graines de grenade supplémentaires et du reste de noisettes. Servir.

Salade de chou rouge - quinoa

The English-speaking corner

Purple cabbage and quinoa salad

This is only one of the many salads we have been eating lately. When I have no time to cook or even think about cooking, I make these simple and quick one-course dinners consisting of a whole grain and whatever I happen to have in the refrigerator and pantry. I usually follow the same pattern: a cooked grain (rice, bulgur, couscous, millet, quinoa…), seasonal vegetables, dried fruit, nuts, herbs, spices, and eventually fruit and/or cheese. The variations are endless, and every single one of the salads we ate this week was improvised, except for this one, which I have made several times now, and finally wrote down. Originally, it was inspired by Desert Candy’s  Cabbage Couscous, but as I kept changing, adding, and omitting ingredients, I decided it was worth sharing my own version. Feel free to do as I did, and adapt this salad to your personal preferences.

Just a quick note on the quinoa I used for this recipe. The United Nations recently declared 2013 as the « International Year of Quinoa », and the French government used the opportunity to advertise French quinoa, which is mainly grown in the Anjou region by a group of thirty farmers. I decided to give it a try, as I am trying to use as much locally grown produce as I can (Anjou isn’t exactly close to where I live, but it is definitely closer than Peru and Bolivia). The grains are a bit darker and smaller than the usual « white » quinoa, and the taste is perhaps slightly milder, but still quite unmistakable. I liked it, and will be using it in the future.

Salade colorée

Ingredients (for 2)

– 100 gr. quinoa
– 1/4 of a small red cabbage, remove the core
– 1 small clove garlic, peeled, de-germed, and finely minced
– 6 dates, cut into smallish pieces (I used Deglet Nour)
– 30 gr. hazelnuts, dry toasted in a pan, cooled, and coarsely chopped (keep some bigger pieces, you want some texture in this salad)
– A big handful of parsley, finely chopped
– About 10 stems of chives, finely chopped
– 1/8 tsp cinnamon
– 1/4 tsp crushed allspice
– 1/4 tsp black pepper
– A pinch of salt
– Juice of approximately one lemon
– 4-5 Tbsp olive oil

Other garnishes (optional)

– 1 small red onion
– 1 Tbsp olive oil
– 1 heaping tsp honey

– Arils from about 1/4 of a pomegranate

Recipe

– Cook the quinoa according to the package instructions. Place in a salad bowl and let it cool completely (the quinoa can be made up to a week ahead of time, just keep it in an air-tight container in the refrigerator until ready to use).

– Cut the cabbage into chunks. Place them in a processor and process until you obtain very small bits of cabbage. Add the cabbage, along with the garlic, dates, herbs, spices and salt to the salad bowl. Mix. Add the lemon juice and olive oil. Taste and adjust the seasoning. Then you can add the pomegranate arils (if using) and some of the hazelnuts. Mix gently.

– If making the caramelized onion, heat the olive oil in a small pan over medium heat. Lower the heat. Add the onion and honey. Stir, and cook, stirring occasionally, until the onions are soft and sticky, about 10-15 minutes.

– Serve the salad, top with a teaspoon or two of the caramelized onions, and additional pomegranate arils and hazelnuts. Bon appétit!

Salade chou rouge-quinoa 2