Tout est bon dans le naveton

par Darya

Soupe de navets

J’avais prévu une troisième recette pour ma série sur le chou rouge, mais mon pesto violet a été mangé trop vite, avant que des photos acceptables ne soient prises, et de toutes façons il n’était pas assez bon pour avoir sa place ici. Je vous en livrerai les secrets la prochaine fois que j’aurai du chou rouge, et si je me décide à apporter quelques modifications à la recette !

Hier, je suis allée au marché, et je dois dire que c’était assez vide, malgré le soleil qui avait daigné sortir son nez de derrière les vilains nuages gris qui sont notre quotidien depuis des semaines. Il y avait peu de vendeurs et peu de clients. J’ai tout de même réussi à trouver plein de bonnes choses : la dame qui fait du poisson fumé était là avec sa fille, et je lui ai pris mes filets de maquereau fumé favoris ; côté légumes, j’ai pris des vitelottes, des topinambours, des salsifis dont je compte faire une tourte dans la semaine, les classiques habituels (roquette, poires, herbes aromatiques, oignons, céleri, carottes), et ce joli petit bouquet de navets nouveaux tout frais, et aux feuilles bien vertes ! J’ai immédiatement pensé à cette petite soupe, dénichée dans The Art Of Simple Food d’Alice Waters, qui permet d’utiliser tout le navet, la racine comme les feuilles, pour un résultat simple et savoureux.

La version que je vous livre ici aurait pu être végétarienne, si je n’avais décidé à la dernière minute d’y ajouter de fines tranches de poitrine fumée grillée (demande expresse de Grand Machin), et cela s’est avéré très bon ! Alice Waters propose éventuellement de garnir la soupe d’une poignée de parmesan ; je ne l’ai pas fait, mais cela ne peut être que délicieux !

Bouquet de navetsIngrédients pour la soupe

Ingrédients (pour 2 personnes), recette très légèrement adaptée du livre The Art of Simple Food, de Alice Waters

– 1 bouquet de navets nouveaux avec des fanes bien vertes
– 1 petit oignon, finement émincé
– 1 c. à soupe d’huile d’olive (ou une noix de beurre)
– 1 grosse branche de thym
– 1 feuille de laurier
– 500 ml de bouillon (de légumes ou de volaille)
– Sel, poivre

– Deux fines tranches de poitrine fumée (facultatif)

Recette

– Ôter les fanes des navets. Laver les fanes et les hacher en morceaux d’environ 1 cm d’épaisseur. Laver les navets, les couper en quartiers s’ils sont petits, ou en morceaux de la taille d’une bouchée (la peau des navets nouveaux peut être mangée, mais si elle semble trop épaisse, il peut être bon de peler les navets).

– Dans une casserole, faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen-doux. Ajouter l’oignon et le faire revenir une dizaine de minutes sans le laisser colorer. Ajouter ensuite les navets, le thym, le laurier et un peu de sel. Cuire environ 5 minutes en remuant de temps en temps.

– Verser le bouillon. Porter à ébullition, puis baisser le feu et cuire à petits bouillons environ 10 minutes (le navet doit assez être tendre). Ajouter les feuilles, mélanger et cuire encore 5 à 10 minutes.

– Détailler la poitrine fumée en petits morceaux, et les faire revenir à la poêle jusqu’à ce qu’ils soient bien grillés.

– Vérifier l’assaisonnement de la soupe (poivrer et saler, mais ne pas oublier que la poitrine est déjà salée). Servir et ajouter la poitrine grillée. Bon appétit !

Soupe de navets

The English-speaking corner

I was meaning to post a recipe for Purple Pesto, using the last quarter of my red cabbage for my series on What to do with Red Cabbage, but then it got eaten too fast, and I wasn’t quite satisfied with the pictures. And after thinking it over, I decided that the whole recipe needed to be revised. So I suppose it will have to wait until the next time I have a red cabbage.

Yesterday, I went to the market, and even though the sun was kind enough to come out from behind those dark and gray clouds we’ve been having for days, the market was clearly on holidays. Many of the vendors and farmers were away, and there weren’t too many clients either. I was hoping to find watercress, but the watercress-lady wasn’t there. I still managed to find quite a few things: the smoked-fish lady was there with her daughter, so I got my favorite smoked mackerel and some smoked salmon. As to vegetables, I got my usual arugula, onions, celery, carrots, and aromatic herbs but I also got some Jerusalem artichokes, Purple potatoes (Vitelottes), salsify for a pie I am planning to make later this week, and this beautiful little bunch of very young, very fresh turnips, with beautiful greens on top! I immediately thought of this Alice Waters’ soup from The Art of Simple Food. It is simple, quick, and tasty. What more could one wish for?

Waters gives several options for this soup: she suggests adding a piece of smoked ham to the broth to enhance its flavour, or topping the soup with freshly grated parmesan at the end (that would probably be delicious!). But I chose to fry a couple of slices of streaky bacon until crisp, and add them to the soup as a garnish. It is quite optional for those who would rather stick to a vegetarian version of this soup.

Navet Navets

Ingredients (serves 2), slightly adapted from A. Waters’ The Art of Simple Food.

– 1 small bunch of fresh young turnips, with their greens/tops
– 1 small onion, finely chopped
– 1 Tbsp olive oil or butter
– 1 bushy sprig of thyme
– 1 bay leaf
– 500 ml (2 cups) vegetable or chicken broth
– Salt and pepper

– 2 thin slices of streaky smoked bacon (optional), cut into small pieces

Recipe

– Separate the greens from the turnips. Wash the greens and chop them into 1 cm thick pieces. Wash the turnips and cut into bite-sized pieces (the turnips shouldn’t need to be peeled if they are young and fresh, but if the skin seems a bit thick, do peel them).

– Heat the oil or butter on medium-low heat in a pot. Add the chopped onion, and cook until soft and translucent. Do not brown. Add the turnips, thyme, bay, and some salt. Cook for a further 5 minutes before adding the broth. Bring to a boil, then lower the heat to medium, and simmer for 10 minutes. The turnips should already be slightly soft.

– Add the greens, and cook for another 5 to 10 minutes. Meanwhile, if using the bacon, heat a small pan over high heat and fry the bacon until nice and crispy.

– Taste the soup, add salt if needed (if using the bacon remember it is already salty and don’t add too much), and pepper. Ladle the soup into bowls and top with the crispy bacon. Bon appétit!

Soupe de navets + bacon grillé