Soupe paysanne

par Darya

 Ingrédients pour la soupe

Cela fait deux nuits que la neige tombe, et deux matins que l’on pousse des exclamations d’enthousiasme en regardant par la fenêtre. « Oh regarde, il a neigé cette nuit ! », « Ah, c’est beau, la neige ! » etc. Après la neige fond, mais on le sait maintenant, l’hiver est bel et bien là ; c’est officiel. Mes blogs favoris regorgent de recettes, toutes plus alléchantes les unes que les autres, de biscuits de Noël, pains d’épices, brioches et truffes au chocolat. J’ai envie de tout essayer, et surtout, de tout manger ! Et pourtant, lorsqu’il s’agit de vous proposer une nouvelle recette, je pense « soupe », soupe simple, rapide, réconfortante, saisonnière, avec juste ce qu’il faut de viande pour satisfaire mon Grand Machin, et ce qu’il faut de légumes pour me satisfaire, moi.

Cette soupe a un côté vraiment « rétro » avec son lard fumé, ses poireaux et ses pommes de terre. L’ajout d’un trio d’ingrédients inséparables, les épinards, la crème/le lait et la muscade accentue ce côté « vintage », mais donne une toute autre dimension à cette soupe, une qui nous a fait pousser des exclamations du type « Oh, mais c’est qu’elle est bonne cette soupe ! », ou encore « Ah, ça ajoute vraiment quelque chose la muscade ! », etc.

Et enfin le poulet. Un reste de poulet rôti, braisé ou poché fera très bien l’affaire. Ôtez la viande cuite de l’os, jetez la peau et coupez la viande en petits morceaux. Pour l’occasion j’ai utilisé du poulet que j’avais mijoté dans un bouillon « tex-mex », une recette découverte très récemment mais… là n’est pas le sujet, et je vous en parlerai plus en détail une autre fois !

IMG_5625

Ingrédients (pour 2)

– 1 c. à soupe d’huile neutre (j’utilise de l’huile de pépins de raisin)
– 1 grosse noix de beurre doux
– 2 tranches assez fines de poitrine fumée, coupée en petits morceaux
– 1 poireau séparé en vert et blanc, les deux parties coupées en rondelles d’environ 5 mm d’épaisseur.
– 350 gr. de pommes de terre à soupe, épluchées (ou non) et coupées en petits cubes.
– 500 ml de bouillon de volaille
– 100 gr. de poulet cuit coupé en petits morceaux
– 260 ml de lait
– 60 ml de crème liquide
– 60 gr. d’épinards frais, lavés et équeutés, puis grossièrement hachés (mes feuilles étaient petites, je les ai simplement déchirées à la main)
– Une petite poignée de persil lavé et grossièrement haché
– De la noix de muscade fraichement râpée, du sel, du poivre

Recette

– Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile et le beurre à feu moyen-fort. Ajouter la poitrine fumée coupée en petits morceaux, le blanc de poireau et les pommes de terre. Laisser dorer légèrement pendant environ 5 minutes en mélangeant de temps en temps. Verser le bouillon, porter à ébullition puis réduire le feu, couvrir et mijoter environ 20 minutes (jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres). Ajouter le poulet, augmenter le feu et laisser bouillir 3 minutes.

– Ajouter le vert de poireau, le lait et la crème liquide, saler, poivrer, remettre sur feu moyen et laisser mijoter environ 5 minutes (surveiller pour éviter l’ébullition).

– Hors du feu ajouter les épinards et mélanger. Servir la soupe dans des bols, saupoudrer de persil, de muscade râpée, et déguster avec un morceau de pain.

Bon appétit !

Soupe paysanne rétro

The English-speaking corner

It has started to snow here in Lille. Well actually, it snows during the night, and then the snow melts, so we only get to see a little snow in the morning, but what it really means is: it is officially winter here! And eventhough most of the blogs I read are currently publishing mouth-watering Christmas cookies, cakes and chocolate truffles, when I started wondering what the next recipe would be, I thought of soup. A seasonal soup with just enough meat in it to satisfy Peter, and enough vegetables to make me happy.

This soup is very simple and quick to make, I like to say that it has a « retro » or « vintage » touch to it. The association of leeks, potatoes, and smoked bacon is a classic. So is the association of spinach, cream/milk, and nutmeg. All of these ingredients work perfectly together, and the addition of cooked chicken adds texture as well as additional flavour to the whole thing. Use any leftovers from roast, braised or poached chicken. Just remove the skin, pull the meat off the bone, and shred or chop it into small bite-sized pieces.

Soupe paysanne (serves 2)

Ingredients

– 1 Tbsp oil (grape-seed or sunflower)
– 1 big knob of butter
– 2 thin slices of streaky smoked bacon (I wonder about the English terminology for bacon, I hope this is understandable, otherwise, see the picture above), cut into small pieces
– 1 leek, white and greeen parts kept separate, sliced
– 350 gr. potatoes, peeled (or not) and cut into small cubes
– 500 ml (2 cups) chicken broth
– 100 gr. cooked chicken, cut into small pieces
– 260 ml milk (a little over 1 cup)
– 60 ml thick cream (1/4 cup)
– 60 gr. fresh spinach, washed, tough stems removed, and roughly chopped (I just tore them up by hand)
– A handful of parsley, washed and roughly chopped
– Freshly grated nutmeg, salt, pepper

Recipe

– In a bit pot, heat the oil and butter over medium heat. Add the bacon, white part of the leek and potatoes, and cook for approximately 5 minutes until lightly browned. Add the broth, bring to a boil, then lower the heat, cover, and simmer for 15-20 minutes, until the potatoes are just cooked.

– Add the green part of the leek, milk, and cream. Add a pinch of salt and pepper each (don’t over salt, as the bacon is already quite salty). Simmer for 5 minutes. Remove from heat.

– Stir in the spinach. It will wilt immediately. Serve in bowls, sprinkle with parsley and freshly grated nutmeg.

Bon appétit!